Malijet.co

ET si c’était vrai ? : Des armes françaises dans l’arsenal d’Haftar

Des missiles de l’armée française ont été retrouvés aux mains des forces de Khalifa Haftar, en Libye, alors que le pays est soumis à un embargo sur les armes. C’est le quotidien américain le New York Times qui a dévoilé l’information cette nuit. Les autorités françaises le confirment, mais assurent que ces armes sont hors d’usage et devaient être détruites.

Ce mercredi, Paris reconnaît que les missiles Javelin, trouvés à Gheryan, fin juin, appartiennent effectivement à l’armée française.

Cette affirmation intervient après les révélations du New York Times, cette nuit, qui a attribué à la France la propriété de ces missiles américains fabriqués chez Lokheed Martin. Ces armes, dont le prix à l’unité est évalué à 278 000 dollars, ont été vendues à la France en 2010.

Au début, la France a reconnu en être le propriétairedes missiles découverts dans un QG du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, tout en bluffant qu’elles n’étaient « pas entre des mains libyennes », a assuré la ministre française des Armées, Florence Parly, ce vendredi sur Franceinfo.

« Les propos que l’on peut lire ici ou là sur le fait que ces missiles étaient entre les mains libyennes sont des propos tout à fait faux, ce n’était pas le cas », a-t-elle affirmé, alors que le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU, a demandé jeudi soir des explications « urgentes » à Paris.La ministre n’a pas expliqué pourquoi il était « faux » d’affirmer que les missiles étaient « entre les mains libyennes », alors que toutes les parties reconnaissent qu’ils ont été retrouvés dans un QG du maréchal Haftar.

Source : Le Hoggar

Vous allez aimer lire ces articles

Pour les États-Unis, les Africains doivent prendre leurs responsabilités

Kenya: trois Américains tués dans l’attaque d’une base militaire

Washington veut réduire la présence militaire américaine en Afrique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct