Malijet.co

ET si c’était vrai ? : Des armes françaises dans l’arsenal d’Haftar

Des missiles de l’armée française ont été retrouvés aux mains des forces de Khalifa Haftar, en Libye, alors que le pays est soumis à un embargo sur les armes. C’est le quotidien américain le New York Times qui a dévoilé l’information cette nuit. Les autorités françaises le confirment, mais assurent que ces armes sont hors d’usage et devaient être détruites.

Ce mercredi, Paris reconnaît que les missiles Javelin, trouvés à Gheryan, fin juin, appartiennent effectivement à l’armée française.

Cette affirmation intervient après les révélations du New York Times, cette nuit, qui a attribué à la France la propriété de ces missiles américains fabriqués chez Lokheed Martin. Ces armes, dont le prix à l’unité est évalué à 278 000 dollars, ont été vendues à la France en 2010.

Au début, la France a reconnu en être le propriétairedes missiles découverts dans un QG du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, tout en bluffant qu’elles n’étaient « pas entre des mains libyennes », a assuré la ministre française des Armées, Florence Parly, ce vendredi sur Franceinfo.

« Les propos que l’on peut lire ici ou là sur le fait que ces missiles étaient entre les mains libyennes sont des propos tout à fait faux, ce n’était pas le cas », a-t-elle affirmé, alors que le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU, a demandé jeudi soir des explications « urgentes » à Paris.La ministre n’a pas expliqué pourquoi il était « faux » d’affirmer que les missiles étaient « entre les mains libyennes », alors que toutes les parties reconnaissent qu’ils ont été retrouvés dans un QG du maréchal Haftar.

Source : Le Hoggar

Vous allez aimer lire ces articles

La France s’oppose à l’accord UE-Mercosur et met en cause le président Bolsonaro

Feux en Amazonie: l’«inquiétude» s’internationalise

La liste noire des 17 smartphones qui émettent des radiations excessives

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct