Forum Chine-Afrique: les gouvernements africains demandent une relation plus équilibrée

Le Forum de coopération sino-africaine se poursuit à Dakar. Plusieurs ministres chinois ont fait le déplacement pour cet événement. Une part importante des échanges de ce forum est consacrée aux relations économiques entre la Chine et le continent africain. Pékin reste notamment le premier partenaire commercial du continent. Mais cette relation est déséquilibrée et aujourd’hui les chefs d’État africains souhaitent changer la donne.

 

En 2019, les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique atteignaient presque 210 milliards de dollars. La même année, le déficit commercial des États africains vis-à-vis de la Chine triplait, atteignant près de 18 milliards de dollars. En clair, la Chine exporte bien plus de produits vers l’Afrique, qu’elle n’en importe. De surcroît, elle exporte des produits manufacturés à forte valeur ajoutée, alors qu’elle importe surtout des matières premières.

Une situation déséquilibrée qu’il faudrait changer, selon Macky Sall, le président sénégalais. « Il nous faut accélérer le développement des capacités industrielles africaines afin que le continent facilite l’accès de ses produits au marché chinois. En outre, un meilleur accès des produits africains aux plateformes électroniques chinoises contribuerait à l’augmentation du volume de nos échanges commerciaux dans l’intérêt des deux parties. »

Des requêtes que le président chinois Xi Jinping dit avoir entendues. « La Chine élargira les catégories de produits bénéficiant de l’exemption des droits de douane en faveur des pays les moins avancés pour porter le volume total des importations chinoises en provenance de l’Afrique à 300 milliards de dollars américains dans les trois ans à venir. »

Bien que 70% des exportations africaines soient destinées à la Chine, elles ne représentent en 2019, que 4% de la balance commerciale chinoise.

Le problème de la relation entre la Chine et l’Afrique c’est qu’il y avait un déséquilibre majeur, on l’a bien vu petit à petit à mesure des années entre la Chine et les pays africains, et là l’idée est de répondre à la montée des interrogations sur quel est vraiment l’intérêt pour les Africains.

Source : RFI

Vous allez aimer lire ces articles

La Russie dénonce la politique « coloniale » de la France au Mali

France: les membres du gouvernement de Elisabeth Borne

L’Allemagne s’oppose à un nouvel endettement européen pour reconstruire l’Ukraine

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct