Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage: Guterres rappelle « l’urgence d’agir »

Dans un message à l’occasion de la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a souligné l’urgence d’agir face à ce phénomène. En effet, dit-il  » ‘héritage raciste de l’esclavage se fait encore sentir aujourd’hui « . et d’ajouter que  même si l’on peut croire que l’esclavage appartient au passé, ce fléau continue de sévir dans notre monde moderne.

 

Car la servitude pour dettes, le servage et le travail forcé, la traite des personnes à des fins d’exploitation – y compris l’exploitation sexuelle, le mariage forcé, le travail des enfants – et le recrutement d’enfants dans les conflits armés sont des manifestations contemporaines de l’esclavage, qui toutes constituent des crimes et sont des violations flagrantes des droits humains.

Aujourd’hui, poursuit-il, sur les plus de 40 millions de personnes victimes de l’esclavage, une sur quatre est un enfant ; trois sur quatre sont des femmes et des filles.  » On les oblige à produire les vêtements que nous portons ou la nourriture que nous mangeons, ou à construire les bâtiments dans lesquels nous vivons et travaillons » a-t-il ajouté.

Il a invité  tous les pays à redoubler d’efforts pour identifier et protéger les victimes et les survivants, notamment en contribuant au fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour la lutte contre les formes contemporaines d’esclavage.

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Inde: plusieurs morts et des blessés graves lors du déraillement d’un train

États-Unis: la Cour suprême bloque l’obligation vaccinale en entreprise, un revers pour Biden

Le volume total de colis express traités en Chine a atteint 108,5 milliards d’unités en 2021

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct