Le coronavirus a fait 3 000 morts dans le monde, deuxième décès aux Etats-Unis

Si elle semble faiblir en Chine, l’épidémie continue d’avoir de graves conséquences ailleurs dans le monde. Le nombre de contagions a ainsi explosé en Italie dimanche.

 

Le bilan mondial de l’épidémie de Covid-19 a dépassé, lundi 2 mars, le cap des 3 000 morts, après l’annonce par les autorités chinoises de 42 nouvelles morts. Elles ont toutes été recensées dans la province du Hubei, dans le centre de la Chine.

Un total de 202 nouveaux cas de contamination ont également été signalés dans le pays, le plus faible nombre quotidien depuis fin janvier, dont seulement six hors du Hubei.

  • Un deuxième mort aux Etats-Unis

Une deuxième personne infectée est morte dans l’Etat de Washington. Il s’agit d’un homme septuagénaire qui avait déjà des problèmes de santé, a précisé le département de santé publique du comté de Seattle and King sur son site Internet.

Par ailleurs, le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a déclaré dimanche soir qu’un premier cas de contamination au coronavirus a été confirmé dans l’Etat. S’exprimant sur Twitter, il a rapporté que la personne infectée était une femme âgée d’une trentaine d’années qui revenait d’un voyage en Iran et a été placée en quarantaine à son domicile. D’après le New York Times, citant des représentants non identifiés, elle est résidente de la ville de New York. Plus de 70 cas de contamination ont été recensés aux Etats-Unis, pour la plupart sur la côte Ouest, mais des cas ont récemment été signalés dans la périphérie de Chicago ainsi qu’à Rhode Island, près de New York.

  • Des centaines de nouveaux cas en Italie

A l’inverse, la contagion s’intensifie dans le reste du monde. L’Italie a ainsi enregistré près de 500 nouveaux cas de contamination en vingt-quatre heures, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires. Depuis le début de l’épidémie, près de 1 700 personnes ont été testées positives. Elles étaient 1 128 samedi et 888 vendredi.

L’Italie a connu aussi cinq nouvelles morts dimanche, portant le bilan des morts à 34, toujours dans trois régions du nord du pays, la Lombardie, l’Emilie-Romagne et la Vénétie. Sur un total de 779 malades encore hospitalisés dimanche, 140 étaient en soins intensifs, a précisé dimanche dans son point presse quotidien le chef de la protection civile, Angelo Borrelli.

Quant à la Corée du Sud, le deuxième pays le plus touché après la Chine, elle a recensé lundi près de 500 cas supplémentaires et quatre nouvelles morts, pour un total de plus de 4 000 contaminations, dont 22 mortelles.

La France, nouveau foyer aigu de la contamination en Europe, recense 130 cas et deux morts.

  • L’OMS appelle à se doter d’appareils d’assistance respiratoire

Pour faire face à l’épidémie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pressé dimanche les pays à travers le monde à s’approvisionner en dispositifs médicaux d’assistance respiratoire. « Tous les pays devraient s’équiper en oxymètre de pouls et en appareils d’assistance respiratoire », a averti l’institution, estimant qu’il s’agissait d’un « outil important pour le traitement des patients atteints de la forme sévère de Covid-19 ».

L’OMS met en avant le fait que le virus frappe particulièrement les personnes de plus de 60 ans, et celles déjà affaiblies par d’autres maladies. Parmi les 45 000 personnes testées positives au nouveau coronavirus en Chine jusqu’au 24 février, seules 2,1 % avaient moins de 20 ans, précise l’OMS.

Par ailleurs, l’agence des Nations unies rappelle que les symptômes sont bénins pour la plupart des malades, sérieux (pneumonies) pour 14 % d’entre eux et que 5 % des personnes atteintes se trouvent dans un état critique.

Le taux de mortalité semble se situer entre 2 à 5 %. L’OMS signale que le taux de mortalité parmi les patients dans un état critique s’élève en revanche à plus de 50 %, et met en exergue le fait que des « interventions rapides, comme la protection pulmonaire via des stratégies ventilatoires, devraient être optimisées ».

  • Le calendrier sportif perturbé

Dernière perturbation en date du calendrier sportif mondial pour cause de coronavirus : le Grand Prix Moto du Qatar, prévu le 8 mars, a été annulé, a annoncé dimanche la Fédération internationale de motocyclisme, tout en précisant que les courses des catégories Moto2 et Moto3 étaient maintenues. C’est également le cas du Grand Prix Moto de Thaïlande, prévu le 22 mars, qui a été reporté.

Le Monde avec AFP

Vous allez aimer lire ces articles

Inde: plusieurs morts et des blessés graves lors du déraillement d’un train

États-Unis: la Cour suprême bloque l’obligation vaccinale en entreprise, un revers pour Biden

Le volume total de colis express traités en Chine a atteint 108,5 milliards d’unités en 2021

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct