Malijet.co

Monde: un séisme frappe l’Irak et l’Iran et fait plus de 350 morts

Un séisme de magnitude 7,3 a frappé la frontière entre l’Irak et l’Iran faisant des centaines de morts.

seisme tremblement terre effondrement maison voiture

 

Le séisme a fait plus de 350 morts selon un bilan provisoire. D’une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter, ce séisme a été ressenti dans 14 provinces iraniennes. Celle de Kermanshah a été la plus touchée et un deuil y a été décrété. On recense plus de 6600 blessés dont la majeure partie se situe en Iran.

Publicité

 

Dégâts causés par le séisme

Le bilan risque de s’alourdir car cette catastrophe a provoqué des glissements de terrain. En plus, d’avoir causé des disparitions, ces glissements de terrain gênent le travail des équipes de secours. L’hôpital principal de la localité de Sarpol-e-Zahab a été sérieusement endommagé. Il n’est donc pas en mesure de traiter les centaines de blessés qui y ont été admis, a déclaré Pirhossein Koulivand, le chargé des services d’urgence du pays.

 

Secousses ressenties à Bagdad

L’épicentre du séisme a été localisé à Penjwin dans la province de Souleimanieh, au Kurdistan irakien, tout près de la frontière iranienne. Un responsable des services météorologiques irakiens a déclaré un séisme de magnitude 6,5 alors que l’institut américain de veille météorologique a déclaré 7,3.

La secousse a été ressentie jusqu’à Bagdad, où des milliers d’habitants se sont précipités hors de leurs habitations. On a pu dénoter un même scénario à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien autonome, et dans d’autres villes du nord de l’Irak, près de l’épicentre.

Afrikmag.com

Vous allez aimer lire ces articles

Abus sexuels au Vatican: le Saint-Siège enquête

Italie : Décès de Toto Riina, l’ancien chef suprême de la Mafia

Discours de la Princesse Royale Lalla Hasna à la COP 23 à Bonn

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct