TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS : L’ANCIEN PRÉSIDENT DE L’IAAF LAMINE DIACK, ÉCOPE DE 4 ANS DE PRISON ET 50 0000 EUROS D’AMENDE

En effet, le verdict est tombé. Lamine Diack reconnu coupable de corruption dans le scandale de dopage d’athlètes russes doit purger une peine de 4 ans de prison dont 2 avec sursis. L’ancien président de l’IAAF (fédération internationale d’athlétisme) aujourd’hui World Athlétiques a été condamné pour corruption passive pour le versement de pots-de-vin par des athlètes russes et pour le financement des campagnes sénégalaises par la Russie. Il écope également de 50 0000 euros d’amende.

 

C’est la sentence du Tribunal correctionnel de Paris devant lequel le Sénégalais (87 ans) était jugé depuis juin dernier. Par ailleurs, son fils Papa Massata, également recherché dans l’affaire ne s’est jamais présenté devant la justice. Depuis le Sénégal, il a encore dénoncé cette semaine, un “acharnement”. “Peut- (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020

Alpha C. SOW

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Attaque à Nice: l’assaillant, un migrant tunisien de 21 ans, était inconnu des services

Covid-19 : d’où vient le virus ? Toutes les pistes sont ouvertes

Crise de la faim : Des pays africains participent à la conférence de la Fao

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct