Un Professeur décapité en région parisienne : les raisons de l’assassinat dévoilées

Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, qui lors d’un cours avait récemment montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, a été décapité, vendredi 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine, en région parisienne. Selon nos sources l’assassin a été abattu par la police juste après son acte.

Selon les informations reçues, c’est autour de 17 heures que les faits se sont déroulés, près du collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où exerçait le professeur Samuel Paty.

L’assassin, pris en possession d’un couteau a été abattu un peu plus tard dans la ville d’Éragny (Val-d’Oise). Selon nos sources, juste avant d’être abattu l’homme a crié « Allah Akbar », rapporte certaines sources.

Nos sources précisent que l’assassin est d’origine tchétchène et est né à Moscou en 2002. Les informations reçues indiquent par ailleurs que l’homme a été reconnu pour des antécédents mais détient un casier judiciaire vide.

Dans la nuit du vendredi, neufs personnes dont des parents de l’assassin ont été mises aux arrêts. Une enquête a été ouverte par le parquet national pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le professeur tué était en charge de l’éducation civique des élèves de la classe de 4ème d’un établissement. Lors d’un cours dispensé la semaine dernière, celui-ci a fait la caricature du prophète Mahomet. Avant d’entamer son cours, il aurait intimé l’ordre aux élèves musulmans de quitter la salle.

Cette attitude aurait suscité l’ire de plusieurs parents d’élèves. Un parent d’élèves aurait même posté une séquence vidéo montrant le professeur en train de dispenser son cours.

Notons que cet événement intervient trois semaine après l’attaque au hachoir devant les anciens locaux de « Charlie Hebdo ».

Afrikmag

Vous allez aimer lire ces articles

Attaque de Nice : l’Union européenne appelle au dialogue entre les religions

Mahathir Mohamad: « Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français »

ARABIE SAOUDITE: UN VIGILE DU CONSULAT FRANÇAIS À JEDDAH BLESSÉ AU COUTEAU, UN HOMME ARRÊTÉ

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct