Malijet.co

Une Gilet jaune à propos du boxeur Christophe Dettinger: «Il m’a sauvé la vie»

L’histoire du boxeur Christophe Dettinger, placé en garde à vue pour avoir porté des coups à des gendarmes pendant l’acte 8 de la mobilisation des Gilets jaunes, pourrait prendre un nouveau tournant. Une manifestante a déclaré au micro de RTL que l’ancien boxeur avait volé à son secours pour la défendre.Il sera jugé aujourd’hui.

L’histoire de l’ex-boxeur professionnel Christophe Dettinger, qui avait blessé deuxgendarmes mobiles et qui sera jugé aujourd’hui, a connu un nouveau rebondissement. Une manifestante a affirmé au micro de RTL que l’homme était intervenu pour lui «sauver la vie» alors qu’elle se faisait molester par un gendarme.

La jeune femme venue mardi 8 janvier au commissariat du XIIe arrondissement à Paris afin de porter plainte pour violences volontaires espère que sa version des faits pourra aider l’ancien boxeur. Celui-ci vient de sortir de garde à vue, pour être jugé en comparution immédiate cet après-midi.Selon RTL, «sur les vidéos de l’incident, on peut voir la jeune femme, qui arborait un bonnet phrygien, prise dans un affrontement entre les forces de l’ordre et les manifestants ».

«J’étais déjà au sol en boule et Christophe Dettinger est venu et a pris le CRS qui était en train de me frapper et l’a enlevé», a-t-elle confié à RTL.

«Il m’a sauvé la vie», a-t-elle ajouté.

Après les faits, Christophe Dettinger, fortement ému, s’est expliqué dans une vidéo sur son comportement qu’il justifie par la «répression» qu’il a pu observer et constater depuis le début de la mobilisation.

«J’ai vu la répression qu’il y a eu. J’ai vu la police faire mal à des gens avec des flashballs, j’ai vu des blessés, j’ai vu des retraités se faire gazer», avait-il détaillé.

«Je me suis fait gazer. Et la colère monte en moi. J’ai mal réagi, mais je me suis défendu», a-t-il précisé.

Une «cagnotte officielle en soutien à Christophe Dettinger» en ligne a fait son apparition lundi, après que l’ancien boxeur s’est livré de son propre gré à la police. Plus de 6.600 personnes y ont contribué et quelque 120.000 euros ont été récoltés. Toutefois, la plateforme de collecte de dons Leetchi a décidé d’arrêter la collecte, précisant que la cagnotte était uniquement destinée à financer les frais de justice.

«Le reste de l’argent collecté sera remboursé aux participants lorsque l’ensemble des démarches juridiques auront été financées», a communiqué Leetchi.

Vous allez aimer lire ces articles

J’ai «tué Nicolas Sarkozy»: un article explosif du JDD parle de «machination» dans l’affaire Kadhafi-Sarkozy

De nouvelles manifestations contre l’influence chinoise à Hong Kong

Parades militaires en France le 14 juillet : 4.300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 69 avions et 39 hélicoptères mobilisés pour l’évènement

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct