Malijet.co

Habib Sylla victime d’une cabale ?

Suite aux allégations faisant état de 700 titres fonciers vendus devant aboutir a l’assignation du Président Habib SYLLA devant la justice, le secrétaire chargé des affaires sociales, migratoires et a l’information Mamadou Lamine BANNE et le chargé des affaires institutionnelles, administrative, juridique et de la coopération Mahamoudou MAIGA également ex secrétaire administratif du CSDM se sont prononcés sur le sujet. A travers un entretien ces deux poches du Président SYLLA ne sont pas allés avec le dos de la cuiller pour démentir l’affaire, dénoncé la manipulation et la soif de notoriété de Mohamed Cherif HAIDARA.


Selon M. BANNE les déclarations tendancieuses faisant croire à une quelconque malversation financière et qu’il aurait hypothétiquement une poursuite judiciaire contre le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, les laissent très déçu. D’après lui, Celui qui est cité dans l’article pour avoir été accusé d’une banale plainte aurait été le mieux indiqué pour répondre aux interrogations du journaliste, si c’était sincère. La personne faussement accusée n’a pas été écoutée. Une tierce personne qui n’a aucun lien avec l’affaire citée, ni avec le HCME encore moins avec les maliens de l’extérieur pour lequel il n’on jamais vu une action positive en faveur des maliens en situation de détresse. Pour le secrétaire chargé des affaires sociales, migratoires et a l’information cette personne n’a pas le droit de parler des maliens de la diaspora, ni même de se dire qu’il sera être partie civile dans une situation où il n’est pas partie prenante. Cela démontre que Mohamed Chérif HAIDARA, est à mal de publicité, il veut se faire connaitre. Le HCME ignore ce qu’il a fait de bon. A en croire BANNE, Cherif HAIDARA veut se faire tristement célèbre en se frottant à des illustres personnes comme Habib SYLLA qui a fait tellement de chose pour ce pays. Le Mali écoute quand il évoque les noms du HCME ou Habib SYLLA. Mais poursuit-il, au siège du HCME, les membres de l’organisation faîtière des Maliens de l’Extérieur ne se doute pas de l’honnêteté du Président SYLLA. Si Cherif a des preuves qu’il les démontre. Le HCME ne reconnait aucune qualité dans de telle déclaration conclu-t-il.
Pour sa part le chargé des affaires institutionnelles, administrative, juridique et de la coopération non moins ancien secrétaire administratif du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) Mahamoudou Maiga est revenu longuement sur la question de foncier, l’histoire du CSDM et le « caractère inorthodoxe » du président Mohamed Chérif HAIDARA.
Selon MAIGA le Président Habib SYLLA n’a nullement besoin d’une affaire foncière de ce genre. Les maliens le connaissant, savent combien d’immeuble et de maison il a en sa possession. Le CSDM devait plutôt voir en son sein, parce que dans leur rang, il a un ancien du HCME qui a géré les questions de parcelles au titre de l’agence ‘’SOUTOURA’’ dont aujourd’hui, pose énormément de problème. Selon le chargé des affaires juridiques, c’est préjudiciable pour Cherif HAIDARA d’affirmer qu’il a des documents sur ladite affaire foncière.
Abordant le sujet sur la création du CSDM, il soutiendra que le premier président était Mohamed Lamine Touré. Et que les statuts et règlement de l’association stipulent qu’en cas de vacances du premier responsable que le secrétaire administratif assurera l’intérim. A l’époque Cherif était chargé des questions des relations extérieures. Mais ayant déjà imaginé le schéma de la façon par laquelle, il devait s’accaparer du CSDM. Cela ne lui a posé aucun problème avec ses maigres ressources et la manipulation à laquelle il jouissait pour ramener les autres à sa cause afin de destituer Mohamed Lamine TOURE. Il l’a fait par ce que l’ex homme fort du CSDM (Mohamed Lamine Touré) était vice Président du Haut Conseil des Maliens de France. En réalité, Chérif ne semble même pas connaitre ni les textes encore moins les objectifs de l’association. Mohamed Lamine Touré, qui a vu sa noblesse entachée n’a pas posé de résistance. La conférence qui a porté aux affaires Cherif HAIDARA a été organisée avec quelques membres des pays limitrophes. « Je confirme que Cherif HAIDARA n’a pas été l’initiateur du CSDM. Ceux-là qui l’ont crée, leur démarche initiale n’était pas de quitter le HCME »ajoute-t-il. Mais Cherif profite pour mener un combat peine perdue contre le Haut Conseil. Je pense qu’il a signé un pacte avec le diable, c’est pourquoi, il se met à mentir sur Habib SYLLA.
Abdrahamane BABA KOUYATE
Lamine BAGAYOGO /Niarela.Net

Vous allez aimer lire ces articles

Gamou exclu, Tikni et Ag Mahmoud aux commandes du GATIA

Mali : Des hommes armés non identités, sur des motos, ont attaqué la ville de Diré

Les djihadistes se ruent sur l’or du Sahel, alerte une ONG

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct