Moussa Danté, fondateur de l’application « Danté Tech » : “Notre but est de donner la chance aux individus d’apprendre et maîtriser les outils informatiques et les méthodes de sauvetage dans les langues locales “

“A mon avis, l’échec n’existe pas dans l’entrepreneuriat, il n’y a que des retours d’expérience “

Dans une interview qu’il a bien voulu nous accorder depuis la France, Moussa Danté, analyste d’exploitation en informatique dans le secteur bancaire et fondateur de “Danté Tech”, nous parle de sa motivation à créer l’application “Danté Tech”, tout en précisant sa particularité, avant d’adresser un message à l’endroit des jeunes qui veulent se lancer dans l’entreprenariat.

Aujourd’hui-Mali : Parlez-nous de l’application “Danté Tech”?

Moussa Danté : “Danté Tech” est une application dédiée au contenu vidéo informatique et la santé. Aujourd’hui, cette application contient 250 vidéos. Créée par un jeune Malien, Sidi Yaya Konaté, développeur informatique résidant au Canada, je suis en collaboration avec lui sur le projet. Le but de “Danté Tech” est de donner la chance à toutes les personnes qui parlent Bambara, Malinké et Dioula d’apprendre et maîtriser les outils informatiques dans nos langues et en plus les gestes qui sauvent, c’est-à-dire les méthodes de sauvetage. Le contenu de cette application est varié, vous pouvez y apprendre Word, Excel, Gmail et les réseaux sociaux comme WattsApp, Facebook et Instagram. Dans les jours à venir, nous allons mettre en place aussi les formations spécifiques dans l’application comme, Windows, Javascript, Paint et autres.

Qu’est-ce qui a motivé le lancement de cette application ?

Aujourd’hui, il faut reconnaître que la majeure partie des personnes possèdent un téléphone smartphone. Alors, pour répondre à leurs besoins, nous avons jugé nécessaire de créer une application et mettre à leur disposition des outils pour avoir accès facilement à des vidéos d’apprentissage qui sont sur Youtube, Facebook et Instagram. L’application “Danté Tech” est très facile à utiliser, à l’ouverture de l’application vous êtes accueillis par une sonorité sympa. Elle est divisée en trois parties. La partie numéro un est l’accueil, vous aurez des vidéos récemment mises en ligne. La deuxième partie, vous verrez la playlist qui regroupe les vidéos par thème et la troisième partie, à-propos, vous permettra d’aller sur les différentes plateformes : Youtube, Facebook et Instagram.

Alors quelle est la particularité de “Danté Tech” ?

La particularité de “Danté Tech” est qu’elle vous apprendra l’informatique dans votre langue. Nous sommes tous conscients que la nouvelle technologie est au cœur du développement du monde particulièrement pour les pays sous-développés. A mon point de vue, il est important et primordial de mettre un système de formation en langues locales pour apprendre l’informatique de manière à avoir des prérequis et cela donne une base solide afin de rattraper nos retards. En plus, je signale que la plupart des gens, ayant été à l’école ou pas, sont réticents à se lancer dans l’apprentissage de l’outil informatique or, lorsqu’ils savent qu’ils peuvent apprendre dans leur propre langue, ils sont réceptifs et dispose à se former. Pour moi, la meilleure manière de maîtriser la nouvelle technologie est de l’apprendre dans nos langues.

De son lancement à nos jours, votre application a-t-elle rencontré du succès ?

Oui, l’application “Danté Tech” a eu le succès attendu. Cela fait trois ans que je suis connu sur les différents réseaux sociaux. Les personnes qui me suivent n’attendent que cela en gros. Bientôt, il y aura une formation complète sur Windows et Internet en langue bambara qui sera mise en ligne. Et cet e-Learning, les gens sont pressés de la sortie de la formation afin d’apprendre l’informatique dans leur langue. Cette formation est dispensée uniquement sur Windows.

Avez-vous rencontré des difficultés dans la création de votre application ? Si oui lesquelles ?

L’application a été créée par le développeur malien du nom de Sidi Yaya Konaté qui connaît bien son sujet. Il est également très rigoureux dans son travail. Donc, nous n’avons pas eu assez de difficulté. Alors, dans les jours à venir, nous allons ajouter d’autres fonctionnalités qui sont à l’étude pour le moment.

Comment envisagez-vous le développement de l’économie numérique au Mali dans les prochaines années ?

C’est vrai qu’il y a eu des innovations sur les différents secteurs comme la santé, l’éducation, l’agriculture, l’emploi, l’e-commerce, etc. Mais, pour moi, le plus important est la formation. C’est d’apprendre la nouvelle technologie très tôt afin que cela rentre dans les mœurs.

Avez-vous un message à transmettre aux jeunes Maliens qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Le message que j’ai pour les jeunes qui veulent entreprendre, c’est de se lancer, c’est la meilleure manière. Une action soutenue donne toujours des résultats, entreprendre est une aventure extraordinaire, il faut de la persévérance, l’autodiscipline et surtout prendre l’habitude de faire plus que les autres.

A mon avis, l’échec n’existe pas dans l’entreprenariat, il n’y a que des retours d’expérience. Pour moi, l’échec est l’absence de résultat attendu, mais souvent positif. Si ça ne fonctionne pas dans un premier temps, il faut ressayer jusqu’à avoir un résultat positif.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

J’ajoute qu’il faut que l’Afrique et particulièrement le Mali se mettent en marche pour créer des solutions technologiques afin de répondre à nos problèmes. Je tiens à vous remercier et votre journal “Aujourd’hui-Mali”, ainsi que toute l’équipe “Lenali” et mes collaborateurs Sidi Yaya Konaté, Ibrahim Issa Traoré, et Monsieur Dramé, sans oublier toutes les personnes qui me suivent sur mes réseaux sociaux. Je prie que la pandémie de Covid-19 soit un lointain souvenir. Que chacun de nous respecte les distances de sécurité et se lave les mains régulièrement.

Réalisé par Mahamadou TRAORE

Source: Aujourd’hui Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Après la mort d’une vingtaine de jeunes par Forsat : Qu’espérons-nous désormais d’IBK ?

Mahmoud Dicko sur France 24 hier : “ Il n’en est pas question que nous parlions du gouvernement d’union tant que…’’

Mali: les banques resteront fermées ce lundi

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct