Abou-Zeid_Mokhtar-Belmokhtar aqmi signataires par le sang-1. Mohamed Ghadir(Abdelhamid Abou Zeïd), annoncé mort officiellement par Paris.
-2. Mokhtar Belmokhtar(Abou Al Abass)

-3. Yahia Djouadi (Yahia Abou Ammar), émir de la katiba du Sahara pour Al Qaîda avant la nomination de Nabil Makhloufi

-4. Nabil Makhloufi (Nabil Abou Alqama), qui a remplacé Abou Ammar qui a rejoint le commandement d’AQMI dans l’ouest de la capitale, à la demande deAbdelmalek Droukdel. En 2012, il est tué dans un accident de voiture au Nord-Mali

-5. Abderrahmane Al Tandighi, Mauritanien, membre du majliss echoura d’AQMI

-6. Hamada Ould Mohamed Al Kheiri, ancien membre d’AQMI, fondateur duMouvement pour l’unicité et le jihad dans l’Afrique de l’Ouest (Mujao). Relâché contre des otages espagnols en Mauritanie

-7. Ahmed Al Tlemci, relâché lui aussi en échange de la libération des otages espagnols, membre fondateur du Mujao

-8. Djamel Okacha (Yahia Abou Al Hamam), émir de la branche d’Al Qaîda au Sahel, il a notamment été actif dans l’est de la capitale. Il a été annoncé la semaine dernière comme remplaçant d’Abou Zeïd 

-9. Lamine Bencheneb, dirigeant du Mouvement des enfants du Sahara pour la justice islamique et un des fondateurs du Mujao. Il a été tué lors de l’attaque deTiguentourine

-10. Nacer Toumi, responsable des liaisons entre AQMI au Nord et les émirs du Sahara

-11. Taïb Ould Sidi Ali, responsable de la communication et des opérations pour Al Qaîda au Sahel et en Mauritanie avant son élimination.

-12. Edoum Ould Omar, né Hamma, membre de la katiba des Moulathanmine,gendre et second de Mokhtar Belmokhtar. Edoum a été tué dans un raid aérien lancé pour l’opération de sauvetage de l’otage français Michel Germaneau en 2011

-13. Sidna Ag Hita, Mauritanien, émir de la katiba Youcef Ibn tachfin. Sa mort a été annoncée au début du mois de mars 2013 lors d’un raid aérien

-14. Mohamed Lamine Ould Hassan Ould Hadrami, (Abdullah Chanqiti), Mauritanien membre de la katiba Tariq Ibn Ziyad, l’un des principaux responsables des enlèvements pour AQMI

-15. Hamlaoui Abou Ammar Mohammed Atounoussi, Tunisien, l’un des collaborateurs les plus proches d’Abou Zeïd, parle plusieurs langues, censé être en charge de la communication pendant les négociations pour la libération des otages occidentaux

-16. Guoami Ouled El Kouri Abou Mohsen, Malien, chef du comité d’Al Ançar dans les katiba du Sahara d’AQMI.

-17. Abdelhadi Zaoui Abou Hayan Al Maghrebi, Marocain. Il s’est séparé d’AQMIpour rejoindre le Mujao 

A cette liste ont été rajoutés récemment Iyad Ag Ghali, le chef d’Ançar Eddine, le commandant militaire de la même organisation, Mohammadi Ould Ennadji, etSenda Ould Bou Amama, porte-parole d’Ançar Eddine.

Source: elwatan.com