Une attaque, ce jeudi, de l’Etat islamique contre la milice Fajr Libya a fait sept morts à Misrata, dans l’est de la Libye.
libye guerre djihadist militaire arme soldat

A Misrata, dans l’est de la Libye, des combattants de l’Etat islamique ont attaqué jeudi la milice Fajr Llibya, qu’on peut traduire par Aube de la Libye. Bilan : 7 morts.

Le groupe armé Etat islamique a immédiatement revendiqué l’attaque dans un enregistrement mis en ligne par la radio libyenne Al-Bayane, soulignant islamiste qu’il fait état d’une attaque par des soldats du califat sur un point de contrôle du sud de Misrata, se réjouissant que l’attaque ait tué tous ceux qui étaient présents sur place.

Une attaque qui n’est pas la première en date en Libye. Depuis le début de l’année 2015, l’EI a commis une attaque en janvier contre un hôtel à Tripoli qui a coûté la vie à neuf personnes. Un peu plus tard, le groupe décapite 21 chrétiens égyptiens du pays. L’organisation de l’Etat islamique commettrait des exactions en Libye qui est en proie à une crise politique depuis la chute de Mouammar Khadafi en 2011.

Depuis août dernier, la Libye a deux gouvernements. D’une part un gouvernement et un Parlement reconnus par la communauté internationale, d’autre part, un pouvoir aux mains de la milice Fajr Libya, qui s’est emparée de la capitale Tripoli, contraignant le gouvernement reconnu à l’international, à fuir. La communauté internationale tente de trouver un accord entre ces deux autorités afin d’obtenir un gouvernement d’union nationale.

 

Source: afrik.com