Mali: Le FSD rejette la procédure et la clé de répartition des membres du CNT

Le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) informe l’opinion nationale et internationale qu’il a pris connaissance sur les réseaux sociaux des Décrets N° 0142 et N° 0143/PT-RM du 9 Novembre 2020 portant respectivement sur les modalités de désignation des membres du Conseil National de la Transition (CNT) et la clé de répartition, publiés dans le Journal Officiel du 10 novembre 2020.

Le FSD note les irrégularités de forme et de fond aussi bien dans la rédaction que dans la publication et la transmission desdits décrets aux entités concernées:

– Le FSD n’a jamais été saisi officiellement par les Autorités de la Transition pour statuer sur les modalités de désignation et de répartition des membres du CNT;

– Le FSD remarque une volonté manifeste de marginaliser la classe politique dans le processus de gestion de la Transition

– Au regard de la situation sécuritaire au Centre et au Nord du pays, le délai de 48 heures imparti pour le dépôt des dossiers de candidature ne permet pas aux éventuels postulants de réunir tous les documents nécessaires ;

-Le Président du CNSP , Vice-président de la Transition, contrairement à toute logique démocratique et au bon sens, s’attribue abusivement les prérogatives de désignation des membres du CNT à la place des entités concernées et du Peuple

– Nous constatons une militarisation à outrance injustifiée et antidémocratique du CNT qui, par définition et vocation, est un organe législatif.

Par conséquent, le FSD rejette la procédure et la clé de répartition des membres du CNT telles que définies dans les décrets sus-cités. En l’état, il ne désignera aucun de ses membres pour siéger au sein du CNT.

Le FSD lance un appel à toutes les forces patriotiques ( partis politiques, syndicats, associations et organisations de la Société civile) pour rester mobilisées, déterminées et redoubler de vigilance pour la défense et sauvegarde de la Démocratie et de la République.

Bamako, le 11 novembre 2020

Le Président P.i
Choguel Kokalla MAIGA

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : six soldats maliens tués et 18 blessés dans deux attaques «terroristes»

INSÉCURITÉ À MOPTI : LES CAMPS DES FAMA ATTAQUES A MONDORO ET BOULKESSI PAR DES TERRORISTES

Communiqué de l’association Tabital Pulaaku Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct