QUE VEUT-ON QUE LE POLITOLOGUE DISE DE PLUS POUR LE 05 JUIN APRES UN PREMIER POST L’AUTRE JOUR ?

Si ce ne sont quelques mots condensés pour résumer l’enjeu?


 La Politique unit, désunit, réunit, divise à nouveau, tel est son destin; sinon Dicko et IBK furent longtemps des partenaires politiques;
– L’imam évoque rarement le nom du Président dans ses interviews mobilisatrices, cette fois-ci, c’est bien le cas, et surtout le premier ministre, cité nommément, qu’il considère comme son fils et qui fait partie de ceux qui ont voulu l’emprisonner pour avoir évoqué l’affaire des faux blindés, d’après lui-même;
– Le Pouvoir décrédibilisé après les législatives catastrophiques, surtout à Kayes et à Sikasso, deux villes martyrs où il y a eu des morts même si à Kayes c’est pour un autre sujet;

Lire aussi : mahmoud-dicko-un-rempart-contre-les-mensonges-du-pouvoir-une-seule-certitude-il-sort-encore-plus-fort-avec-sa-convocation-avortee-dhier
– L’Opposition faible, l’absence de son chef, pris en otage, à qui nous exprimons d’ailleurs toute notre solidarité, creuse davantage le vide;
– Dicko, l’influent imam, même si je le considère désormais comme un politicien (la politique n’est pas interdite à imam) occupe un vide dont il s’était déjà montré orfèvre;
– Dicko et IBK se connaissent bien, très bien;
– La République à genoux, le pays désemparé, sa moitié occupée depuis des années;
– Peut-être, il ne reste que le puissant shérif de Nioro que les médias internationaux ignorent mais dont l’influence relève plus du charisme paternel et religieux que de la battue des pavés pour éteindre le “casus belli” ou le contenir;
– Après la marche, peu importe comment elle sera, resteront des solutions ultimes dont la formation d’un gouvernement d’UNION NATIONALE;

Lire aussi : http://bamada.net/dicko-et-ndjim-un-duo-infernal
– Que Dicko et IBK finissent par se retrouver pas forcément avant le 05 Juin mais après n’est pas à exclure. Comme je l’ai dit en haut, ils se connaissent bien. Ils furent partenaires.
Il ne reste que le Mali, il restera le Mali malgré les divisions, comprendra qui veut comprendre. Babemba TOURAMAKANSI

Feu, le Président Modibo Keita, père de l’indépendance

Bamada.Net

Vous allez aimer lire ces articles

INTERPELLATION DE ADAMA BEN DIARRA « LE CERVEAU » : IL ETAIT RECHERCHE DEUX MOIS AVANT LES EVENEMENTS DU VENDREDI DERNIER

LE DÉPLOIEMENT DE LA FORSAT CONTRE LES MANIFESTANTS FÂCHE DR BOUBOU CISSE : LE LION AUX TROUSSES DE CEUX QUI ONT DONNE L’ORDRE

Plainte à la CPI: De “lourdes” charges contre le Président Ibrahim Boubacar Keita IBK… – vidéo

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct