Lettre ouverte adressée au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali à propos de la décision de Dubaï de suspendre la délivrance de visa aux ressortissants maliens.

drapeau mali

Monsieur, le ministre depuis le déclenchement de la crise sécuritaire et institutionnelle dans notre pays, vous n’êtes pas sans savoir que la République des Emirats Arabes Unis a pris la grave décision de ne plus délivrer de visas aux ressortissants maliens. Cette situation qui dure depuis des mois, petit à petit, est en train de porter un coup dur à l’économie malienne et fragiliser les conditions de vie  d’un nombre considérable  de nos concitoyens. Par la force des choses, Dubaï, la capitale de la République des Emirats Arabes Unis, est devenue la destination privilégiée de plusieurs operateurs économiques qui ravitaillaient le marché malien d’articles divers.

Dans l’impossibilité d’accéder à ce pays arabe, faute de visa, nombreux sont les opérateurs économiques qui risquent de mettre la clef sous le paillasson. Au-delà de la situation dramatique des opérateurs économiques maliens qui s’étaient spécialisés dans la destination Dubaï, aujourd’hui, c’est tout un pan de notre économie qui se meurt. Nous n’avons aucun doute. Vous ne pouvez pas dire que vous ignorez cette décision de la République des Emirats Arabes Unis de suspendre  la délivrance de visas à nos compatriotes.

 

Monsieur, le ministre, nous sommes surpris du silence notoire du gouvernement malien sur cette situation. Depuis la décision de suspension unilatérale, le peuple malien attend impatiemment que son gouvernent l’informe, sur les différentes démarches entreprises pour parvenir à la levée de cette suspension qui a l’allure d’une sanction injustifiée. De façon générale, les Maliens sont heureux  de voir leur ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale parcourir le monde pour des solutions rapides et durables à la crise que vit notre pays.

Mais, le peuple malien, notamment les nombreux Maliens, en cette période  de difficultés d’emplois, qui avaient pu se tisser des réseaux d’affaires à Dubaï, auraient aimé voir leur ministre se battre aux côtés des autorités de Dubaï pour trouver une solution rapide à un problème qui n’a que trop duré.

Monsieur le ministre,  nous estimons que votre gouvernement a la lourde charge de faire face à tous les problèmes qui peuvent être de nature à porter atteinte aux intérêts de notre pays ou de ses citoyens. La décision des autorités de Dubaï de suspendre la délivrance de visas aux nationaux maliens, est préjudiciable à plus d’un titre pour notre pays et pour les Maliens.

Monsieur le ministre, eu égard à la pertinence de ce dossier, vous devez rapidement déployer une démarche diplomatique auprès des autorités de Dubaï, pour que les Maliens, dans leur liberté d’aller là où ils veulent, ne soient plus frappés d’ostracisme.

Yagaré Baba DIAKITE

Président du Mouvement Vert Jaune Rouge