Malijet.co

Gaoussou Kouyaté et Sobra Blues : Rythme inné

Découverts par le public en 2017 suite à la sortie de leur premier album, Gaoussou Kouyaté et son groupe Sobra Blues se distinguent par leur genre musical : le Blues. S’ils ont choisi de s’inspirer du style de leurs ancêtres déportés en Amérique, c’est pour chanter les maux qui minent leur époque et leur pays.

Natif de la commune de Sobra, dans le cercle de Kati, région de Koulikoro, Gaoussou Kouyaté est un artiste malien complet. Le fondateur de Sobra Blues, avec ses casquettes d’artiste-musicien et d’arrangeur, traverse la scène musicale malienne depuis de nombreuses années. Il a prouvé son savoir-faire dans le groupe de Djelimady Tounkara, avant de rejoindre Kassé Mady Diabaté et l’orchestre de Toumani Diabaté à Bamako. S’il est aussi habile avec une guitare électrique qu’une acoustique, c’est tout simplement parce que Gaoussou a été à bonne école. Fils d’une famille de griots, c’est à seulement huit ans qu’il commence ses premières notes sur une guitare, sous le regard bienveillant mais rigoureux de Djéli Karfa Doumbia, son instituteur. Aujourd’hui, il a à son actif des titres et des compositions qui ne demandent qu’à être écoutés et appréciés.

Dans son nouveau projet musical, il fait un clin d’œil à sa ville natale en baptisant son groupe  Sobra Blues. Composé d’une femme et de quatre hommes, il a ancré ses débuts dans la commune de Sobra en 2012. En tant qu’artistes-musiciens polyvalents et maîtres d’au moins deux instruments de musique chacun, Gaoussou Kouyaté et son groupe font du blues dans un style tradi-moderne. Ils revisitent ainsi le répertoire des rythmes maliens avec des thèmes contemporains, allant de l’immigration à l’amour en passant par la paix et l’unité pour un Mali prospère. En 2017, ils sortent leur premier album « Sobra » et confirment ainsi leur maturité musicale.

Chanteuse dans l’âme depuis sa plus tendre enfance, Mariam Kouyaté, la seule voix féminine de Sobra Blues, donne du ton et de la douceur et crée l’émotion à chaque message transmis.

Du vocal à l’instrumental, en associant les instruments de percussion africaine, du Mali en particulier, Gaoussou Kouyaté et son Sobra Blues seront sur scène le 7 juin 2019 à l’Institut français de Bamako, après trois mois de répétitions intenses. Une occasion de dérouler le répertoire de leur premier album, mais aussi et surtout de faire découvrir le prochain, qui répond au nom de « Kononi » et sera disponible dans un mois au Mali, précise leur manager, Adama Bagayoko.

Source: journaldumali

Vous allez aimer lire ces articles

[Vidéo] Guinée : Tiken Jah Fakoly invite la jeunesse à faire barrage au 3em mandat de Alpha Condé

[Mali] MUSIQUE : Gaspi pour un méga concert au 26 Mars

Musique : ‘‘Tata Pound’’ annonce son retour sur scène avec un ‘‘tjikan’’ à IBK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct