Journée internationale de la musique : L’INA met en évidence le savoir-faire de ses étudiants

Le Mali, à l’instar de la Communauté internationale a célébré la fête de la musique, par le biais de l’Institut national des arts (INA). C’était ce lundi 21 juin 2021 dans l’enceinte dudit établissement. Cette célébration a réuni autour du directeur général de l’INA, Amadou Lougué, les responsables des différentes structures des arts et cultures de Bamako.

Cette année, la célébration a été beaucoup plus professionnelle et festive. Aussi, elle a été mise à profit pour savourer le savoir-faire des étudiants de la section musique de l’Institut. Ceux-ci, à tour de rôle se sont succédé au podium pour faire des prestations musicales. Cette étape de la célébration a été faite soit collectivement ou individuellement par les étudiants. Un film sur Bocana Maiga a été visionné le lendemain de la journée.

Mais, avant la commémoration de cette journée, la direction de l’INA en collaboration avec l’Institut français et l’espace culturel Blomba avait tenu un point de presse pour expliquer les contours de cette fête internationale de la musique.

S’agissant de l’INA, c’est un établissement public à caractère administratif, doté d’une autonomie financière. A ce titre, il organise lui-même le recrutement par voie de concours. Se faisant, pour un souci de mieux former des jeunes musiciens et artistes, le nombre de places est limité par section. Ainsi, l’établissement offre des formations en musique, en art dramatique, en théâtre et autres disciplines liées à l’art.

Diakalia M Dembélé 

Par 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Maïmouna Soumbounou, artiste musicienne : « Je n’ai pas choisi d’imiter Oumou Sangaré pour son argent »

Mali: rassemblement de soutien au rappeur Dr Keb et à ses accompagnateurs

Mort de Jacob Desvarieux, maître du zouk avec Kassav’ et interface entre les Antilles et l’Afrique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct