Malijet.co

Miguelito Junior, le maestro de la musique afro-cubaine

Toffohossou Georges Anselme Kocou dit Miguelito Junior succéda à son grand frère de lait Miguelito qui a rendu l’âme à l’âge de 32 ans en 1988. Miguelito Junior prend ainsi la relève dans le but d’immortaliser son feu grand frère (Salsero du Bénin).
Il est le chef d’orchestre de son groupe Los Maestros qui fait beaucoup de prestations dans les ambassades de la place. En 1988, il intégra la chorale des jeunes catholiques à l’Eglise Saint-Jean Baptiste de Cotonou comme ’’ lead vocal’’. Il profita de son passage à la chorale pour se faire la main à la guitare. Ainsi, l’artiste joua presqu’avec tous les orchestres du Bénin de 1988 à 1998.
Il foula le sol malien où il vit actuellement en passant d’abord par certains pays de la sous-région. Dès son arrivée au Mali en 1998, il signe des contrats avec les plus grands hôtels de la place tels que Azalaï Salam Hotel, Radisson Blue Hotel, Olympe International Hotel pour les animations. Actuellement chanteur principal de l’Orchestre «Tarasînco», il a participé à la réalisation du film “Bamako” de Abdrahamane Sissako en tant qu’auteur compositeur chanteur du générique du film. Ce qui lui permit d’être déclaré à la SACEM “Paris”.
Le célèbre chanteur Miguclito Junior a réalisé trois albums qui sont, entre autres, «Les Résistants» en 1999, «La Résurrection» en 2005 et «Mi Gbobo» en 2008. Notons qu’Il a partagé la scène avec presque tous les membres chanteurs du groupe Africando et récemment avec l’Orchestre Aragon de Cuba.
Source: Maliactu.info

Vous allez aimer lire ces articles

Culture BWA : Un vide comblé par l’Abbé Hassa Florent Koné avec le livre «Dunmanu, Eloquents instruments de musique Bo»

Association des historiens d’Afrique et du Mali : Qui a mandaté Abdoulaye Sanago pour déloger l’association malienne et l’association panafricaine des historiens de leur siège ?

Hommage à Kassé Mady Diabaté : Un Baobab de la musique malienne s’en est allé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct