ŒUVRES DE BIENFAISANCE DE L’ASSOCIATION KALA JATA PRODUCTION : FAVORISER L’ÉTROITE COLLABORATION ENTRE LA POPULATION ET LES STARS MALIENNES

Dans le but de promouvoir la culture malienne à travers les stars et  pour instaurer un lien direct  entre celles-ci et la population, l’Association Kala Jata Production (les Volontaires libres, les Bienfaiteurs) a initié un tournoi de foot Ball entre les stars du Mali.

Il s’agissait à travers ce tournoi (premier  du genre dans notre pays), initié par les volontaires libres à l’endroit de seize (16) équipes,   de concevoir une étroite collaboration avec les stars et la population malienne afin de briser la chaine d’intervalle.

La cérémonie des activités a eu lieu au terrain de Kalaban-Coro, sous le parrainage de Dr Idrissa Diabaté, président de l’association Kala Jata production, en présence de Mylmo, artiste musicien, Souleymane Kéita alias Kanté, d’autres comédiens et une centaine de spectateurs.

Dans son intervention, Dr Idrissa Diabaté, président de l’Association Kala Jata Production a rappelé  : «L’organisation de ce tournoi entre les stars maliennes est une initiative personnelle de  l’Association  pour non seulement   promouvoir la culture malienne mais surtout d’insister  sur une parfaite collaboration entre les  stars maliennes et la population».

C’est pour cet esprit de cohésion que  ce match a été organisé entre seize (16) équipes des Stars dont l’équipe de Souleymane Kéita alias Kanté , de celle Mylmo   au terrain de Kalaban-Coro et emporté par l’équipe de Kanté avec un score de trois (03) buts à un (01).

Il expliquera ensuite  : «l’Association Kala Jata Production est une Agence de Communication qui s’occupe  de la communication et tout ce qui est évènementiel, managérial, artistique  et entrepreneurial,  sponsorisée par «Denke Pharma», qui est une Société Allemande (vente de  produits pharmaceutiques) basée au Mali depuis plus de dix-sept (17) ans. Nous connaissons ces produits et le bien être que ces produits ont apporté dans notre pays .

C’est pourquoi, dit-il ,  son association a accepté que la Société Allemande soit leur sponsor officiel car  le football est un phénomène d’épanouissement qui a besoin de beaucoup de santé,  de l’éducation physique, morale, mentale et sociale.

Aussi, constate Dr Diabaté, « l’esprit d’âme ou d’une Star est trop mal connu dans notre pays. c’est pourquoi  son Association a décidé de mettre en compétition  les Stars de  l’art et de la culture malienne :  rappeurs,  danseurs,   comédiens,  plasticiens et  journalistes.

La dernière fois  quand le comédien Kanté a joué au Cinéma  Babemba

«Avec tous nos moyens, on n’a pas pu voir Kanté ce jour. Mais  si ce dernier vient jouer à Kalaban-Coro devant tout le monde et à zéro franc, ceci  est une grande satisfaction pour nous mais surtout, pour la population malienne. L’idée de ramener ces stars dans la rue pour que les jeunes talentueux puissent les côtoyer stimule leur sens en art et en culture malienne», conclura-t-il.

L’artiste Mylmo (l’équipe perdante) a   dit être heureux pour l’initiative et félicite l’Association Kala Jata et ses partenaires d’avoir organisé ce tournoi. Selon lui, « le football étant un facteur de cohésion sociale surtout, organisé entre les comédiens et les artistes pour qu’ils soient plus proches de la population est salutaire et encourageant ».

«Je savais pas que Kanté allait venir  avec ses féticheurs, à chaque fois que je touchais au ballon, j’avais l’impression que cinq (05) personnes me tiraient derrière. Je suis désolé de n’avoir  pas pu  marquer à cause des   fétiches de Kanté», a-t-il dit avec humour.

M. Souleymane Kéita, alias Kanté (l’équipe gagnante) très ému de la situation et sous ambiance conviviale et festive  la Star a à son tour dit être satisfait pour l’organisation de tournoi inter-stars car, indiquera-t-il: «ce tournoi crée une jonction étroite entre la population. Nombreux sont des Maliens qui cherchent à côtoyer   les artistes, sans y parvenir».

Il dira enfin: «Mon équipe a gagné le match de la compétition contre celle de Mylmo qui n’était ni un manque d’entrainement ni  une défaillance mais, un manque de chance. Son équipe était à la hauteur . Seulement, dans chaque jeu, il faut un gagnant et un perdant».

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Fest Hip Hop « Rapou Dogokun » : La 3e édition lancée

Que sont-ils devenus…Sabou Dorinthié : L’homme-orchestre de Ségou, l’artiste chouchou d’ATT

MUSIQUE : L’ARTISTE INTERNATIONALE NAHAWA DOUMBIA ANNONCE LA SORTIE DE SON NOUVEL ALBUM “KANAWA”, CE 28 NOVEMBRE 2020

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct