Accord de paix : La CMA hostile à sa relecture

Dans la soirée du mercredi 2 juin, une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad(CMA) est reçue en audience par le président de la transition, Assimi Goïta, affublé de Choguel Kokala Maïga pressenti comme le futur Premier ministre connu pour ses diatribes contre l’accord de paix signé en 2015 dont il n’a cessé depuis des mois de réclamer la relecture. Or la CMA accrochée à la mise en œuvre de l’accord dans son entièreté s’est dite rassurée.

Le président de la transition et la CMA ont-ils réussi à convaincre Choguel d’y renoncer, histoire de ne pas ouvrir un autre front alors que l’armée éprouve du mal à contenir les attaques djihadistes de plus en plus fréquentes ? Difficile pour l’instant d’y répondre avec précision.

 

Rassemblées par la Rédaction

Source: L’Informateur

Vous allez aimer lire ces articles

Mise en œuvre de l’Accord pour la paix Les autorités de la transition acculées

Mopti : plusieurs religieux enlevés par des inconnus entre Ouo et Bandiagara

Accord pour la paix : après six ans

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct