Le gouvernement malien a décrété trois jours de deuil national en hommage aux victimes de l’attaque du village de Ogossagou ayant fait 160 morts le week-end dernier au centre du Mali, selon un décret rendu public jeudi.

“Un deuil national de trois jours, à compter du vendredi 29 mars à zéro heure, sera observé sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux victimes de l’attaque terroriste perpétrée le 23 mars contre les populations du village de Ogossagou dans le cercle de Bankass”, informe le décret signé par le président Ibrahima Boubacar Keita.

Ce dernier s’est rendu en début de semaine à Ogossagou, où il a promis une enquête sur cette tuerie perpétrée par des hommes armés habillés en chasseurs dogons.

AD/te/APA