Au cours de l’attentat suicide à Hamakouladji près de Gao : Le maréchal de logis Abdoulaye Traoré et le brigadier Dezo André Koné ont été tués

Les deux soldats de l’armée malienne ont trouvé la mort le samedi dernier lors d’un attentat suicide mené à Hamakouladji par les combattants du mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest. Cinq islamistes auteurs de l’attentat ont aussi trouvé la mort. L’attentat n’est pas survenu lors d’une patrouille de l’armée malienne comme l’avait annoncé une certaine presse.attentat suicide gao barrage check point nord du mali
Les soldats maliens se trouvaient sur un champ de tirs quand un motocycliste s’est approché de la zone. A la vue de cet individu suspect, les militaires se sont aussitôt lancés à ses trousses. Le motocycliste a démarré en trombe. Ce qui en réalité n’était qu’un piège  pour attirer les militaires vers ses camarades jihadistes  cachés au détour d’un chemin. A peine les militaires sont arrivés à leur niveau qu’ils se sont fait exploser. Le maréchal de logis Abdoulaye Traoré et le brigadier Dezo André Koné sont tués sur le coup. Côté jihadiste, les occupants du véhicule ont aussi trouvé la mort ainsi que le motocycliste muni d’une ceinture explosive. Sur les cinq jihadistes tués, trois sont des Maliens et les deux autres sont d’origine étrangère.
Quant aux deux soldats maliens tués, ils ont été enterrés dimanche à Gao.

Abdoulaye DIARRA

Vous allez aimer lire ces articles

Découpage territorial: Gourma-Rharous exige sa région

Violations de droits de l’homme au Mali :421 cas recensés du 1er janvier au 31 mars 2021

Communiqué conjoint de la CMA et de la Plateforme des Mouvements du 14 juin 2014 d’Alger

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct