BLA : Des maisons sous l’eau après une forte pluie

La ville de Bla a enregistré dans la nuit du 8 au 9 juin 2021 aux environs de minuit 117 ml de pluie, vers la route de San et plus de 75 ml sur la route de Ségou, provoquant des inondations. En effet, plusieurs maisons sont envahies par les eaux après cette pluie. Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais les dégâts sont énormes. Une situation qui dure depuis plusieurs années causant de nombreux désagréments aux habitants.

Depuis hier mercredi 9 juin 2021, les habitants de Bla sont sous le choc. Et pour cause, les rues et les habitations sont envahies par les eaux de pluie. Des maisons ont été écroulées et plusieurs recoins de la ville impraticables. C’est le triste constat, après les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville.

Plus de 100 millimètres de pluie recueillis en une nuit. Alors qu’elle ne dispose d’aucun système d’évacuation des eaux de pluies. Les victimes de cette inondation témoignent leur ras-le-bol !

« C’est une situation qui dure depuis plusieurs années. Ce n’est plus les eaux de pluie qui est la cause de ces inondations, mais plutôt le manque de collecteur pour faire évacuer les eaux de pluie », dira cette victime.

Pour cette autre : « La situation est très dangereuse à cause des moustiques, vecteurs du paludisme mais aussi pour les enfants qui peuvent s’y noyer ».

D’autres se disent sidérer par ce problème qui existe depuis plus de 40 ans et dénoncent le laxisme des autorités communales.

« Quand il y a une catastrophe, on dit que c’est un accident ou c’est la volonté divine, alors qu’on doit voir comment régler ce problème définitivement », s’offusque cet habitant de Bla remonté contre le comportement des autorités et de la population face à ce récurrent problème.

Quant à Abdoulaye Samaké, il confie qu’il a failli perdre la vie à cause d’une défaillance électrique.

« L’eau est entrée quand nous avons ouvert la porte de la maison. Il y en avait partout et le compteur électrique de la maison a pris feu. J’ai même était blessé par les flammes. C’est très dangereux ».

Pour sa part, Oumar Diallo, habitant de Bla, dira « Le manque d’aménagement et d’assainissement est la principale cause des récurrentes inondations à Bla et sa banlieue. Une situation qui est due aux constructions anarchiques de certaines zones ».

Le maire de Bla, Mamadou Samaké, lui évoque un manque de moyens pour régler définitivement les questions d’évacuation des eaux de pluies et des ordures ménagères.

« Depuis plus de 40 ans, nous sommes dans cette situation. Pendant l’hivernage, nous assistons à des inondations du jour en nuit. Or la mairie n’a pas les moyens pour y faire face. Donc, nous avons besoin de l’aide de l’Etat, des partenaires techniques et financiers. Pour cette seule nuit, nous avons enregistré 117 ml vers la route de San et plus de 75 ml sur la route de Ségou. Malgré les efforts des autorités locales, les populations continuent à souffrir après chaque pluie ». Lire la suite sur aumali…

.

Adama Diabaté

Source: l’indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

LE COLLECTIF DES RESSORTISSANTS D’AGUELHOK FACE A LA PRESSE : “Nous demandons une fois de plus à la Minusma de dÉlocaliser son camp, car la survie de notre ville en dépend “ DIXIT MALICK AG ELJIMIT PORTE-PAROLE DU COLLECTIF

Mali : Nord du Mali : Des femmes demandent le retour de l’État sur tout le territoire national

AGUELHOC : Difficile cohabitation entre les habitants et le contingent tchadien de la MINUSMA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct