La deuxième étape de la tournée du premier ministre, Dr Boubou Cissé a été le cercle de Goundam et celui de Dire. A Tombouctou, le Premier ministre aux cotés des populations n’a pas échappé à l’interpellation des écoliers:« on veut étudier »

C’était ce 30 janvier 2020. Toutes les populations nomades et sédentaires de ces localités sont massivement sorties pour réserver un accueil chaleureux dû à son rang. Les corporations et les associations, les écoliers ne sont pas restés en marge. Ils voulaient ainsi montrer au Premier Ministre combien de fois ils ont besoin de la paix, de la sécurité et du développement.

Le Premier Ministre n’a pas échappé à l’interpellation des tous petits écoliers qui scandaient :« on veut étudier ». Les autorités politique, administrative et religieuse ont exposé au PM leurs préoccupations reposant sur les secteurs de développement au nom de la paix.

A son tour, Dr Boubou Cissé a rassurés ces derniers de l’engagement du gouvernement et du Président de la République de trouver des solutions à ces préoccupations. Déjà, il a affirmé que la région de Tombouctou sera concernée par le reploiement de l’armée reconstituée et le recrutement de 10000 jeunes dans les forces armées et de sécurité.

Ensuite le premier ministre a procédé à la pose de la première pierre de redémarrage de travaux du lycée public Amadou Djadjé Bah.

Cette deuxième étape de ce voyage s’est achevée par la visite aux notabilités et un repas de corps au camp du 52eme régiment mixte de Goundam.

IssaTANGARA/ Icimali