Le gouvernement, dans un communiqué en date du 29 décembre 2019, informe l’opinion nationale et internationale que depuis quelques jours, des allégations non encore fondées font état de disparition de civils précédemment interpellés par les FAMa (Forces armées du Mali) à Malimana, dans la Commune de Dioura, Cercle de Ténenkou (Région de Mopti).


Le gouvernement, précise le communiqué, a dépêché une équipe dans la zone et une enquête est en cours pour situer les faits. “Le commandement militaire réaffirme sa détermination à faire toute la lumière sur les allégations”, indique le communiqué.
En attendant les conclusions de cette enquête, le gouvernement invite les populations au calme et à la collaboration pour faire la lumière sur cette affaire. Il encourage les FAMa dans leur mission de sécurisation des populations et les autorités locales pour leur implication et leur accompagnement.

Source: Journal l’Essor-Mali