Douentza, 08 juillet (AMAP)  Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, en visite de cinq jours dans la Région de Mopti, s’est rendu, dimanche, dans le cercle de Douentza,  à la rencontre des populations de cette partie du Mali, en proie à l’insécurité.

Avant l’intervention du PM, au nom de sa population a souhaité la bienvenue au PM et sa délégation. Faisant une brève aperçu du cercle de Douentza, le Maire de Douentza dans son discours

S’adressant au Premier Minsitre, le maire de Douentza, Housseini Bocoum, a souligné la recrudescence de l’insécurité dans le cercle de Douentza et sa vague de déplacés internes, venus de toutes les communes du Cercle, pour trouver refuge dans la ville de Douentza. Il a également alerté sur l’urgente nécessité d’une assistance en vivres, abris et soins de santé  que le gouvernement et ses partenaires doivent apporter aux milliers de déplacés à Douentza.

Il a terminé son discours, en invitant les différentes communautés de Douentza à se donner la main pour réussir la sécurité, la paix et le vivre ensemble.

Le représentant de Guina Dogon, Amadou Amadaga Ongoiba, parlant aussi au nom de Tabital Pulaku, a dit que les deux organisations se sont donné la main pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale entre cultivateurs et éleveurs. C’est pourquoi les deux associations invitent toutes les communautés à aider le gouvernement malien à aider les communautés à retrouver la paix et la quiétude.

Le ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun Dicko,  a dit que la visite du chef de gouvernement et sa délégation est un grand jour qui porte le message de la consolidation de la paix et la cohésion sociale. Cette visite « est l’annonce du  déclenchement d’une ère nouvelle et d’un mouvement d’ensemble pour la réussite de la paix au Mali. Serrons les rangs pour aider le gouvernement à nous aider á retrouver la paix », a-t-il dit, en terminant son discours.

Le représentant du chef de village a souligné, dans son intervention, son inquiétude par rapport à l’insécurité grandissante dans le cercle. Il a ajouté que personne n’ose plus aller au champs ni faire paître les animaux par peur d’être agressé.

Pour l’imam de la Grande mosquée de Douentza, « l’insécurité ne fait partie ni de notre religion, ni de notre culture, c’est pourquoi pour retrouver la sécurité et la paix, il est important chacun se donne la main ».

Les représentants des femmes et des jeunes de Douentza ont pris l’engagement de tout mettre en œuvre afin d’apporter leur contribution au retour de la paix du vivre ensemble.

Dans son discours, le Premier Ministre Dr Boubou Cissé s’est dit porteur d’un message de paix et de réconciliation nationale, sur instruction du Président de la république. Il a souligné que les plus hautes autorités connaissent les souffrances des populations et sont en train de tout mettre en œuvre pour le retour de la paix et du développement durable en 5èmeRégion et au Mali.

Il a ajouté que 3600 soldats seront déployés pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens dans la Région. Sur les 3600 hommes, 1500 sont déjà arrivés.

Le chef du gouvernment a remis aux populations les plus affectées par la crise dans le Cercle de Douentza, une assistance alimentaire de 877 tonnes de céréales. Il a remercié la population de Douentza pour l’accueil chaleureux et a sollicité son soutien et son accompagnement pour « la réussite de la noble et exaltante mission que lui a confiée le Président Ibrahim Boubacar Keita.

Auparavant, Dr Boubou Cissé et sa délégation se sont rendus à Hombori, dans la matinée.  Au nom du président de la République et du gouvernement du Mali, il a adressé ses condoléances à la famille du chef de village d’Hombori assassiné par des hommes armés non identifiés

AD/MD (AMAP)