Malijet.co

Edification de la Paix et la cohésion sociale sur le plan local : Les ressortissants du cercle de Goundam apportent leur pierre!

Samedi 8 à la maison des ainés, les ressortissants du cercle de Goundam résidant à Bamako ont tenu une assemblée générale en vue de faire un dernier point sur les préparatifs d’une mission pour la paix, dirigée sur leur cercle, à partir de ce début de semaine. L’évènement présidé par l’ex PM Ousmane Issouffi Maïga non moins président national de l’Association Ir ganda a enregistré la présence de Tiémoko Mahamane Maïga, coordinateur des ressortissants du cercle de Goundam à Bamako.

« Cette assemblée générale a été organisée par l’ensemble des ressortissants du cercle de Goundam résidant à Bamako, issus de toutes les communautés Arabe, Tamasheq, Soninké, Songhoy etc.qui ont décidé de venir faire le dernier point sur les préparatifs d’une mission chargée d’aller chercher la paix dans l’ensemble du cercle Goundam » dira le coordinateur des Ressortissants du cercle de Goundam à Bamako.

Selon lui, cette mission différente de toutes celles antérieures, trouve son originalité dans le fait que ce sont les fils et filles du territoire qui se retrouvent et se donnent la main pour aller cultiver cette paix pour la population de leur cercle.

Pour le financement de cette mission, M. Maïga affirme qu’il s’agit d’une cotisation collective de chaque ressortissant.

« Nous n’avons recours à aucun financement extérieur que ça soit l’Etat, d’une ONG, d’un service public ou privé quelconque. Nous n’avons eu recours qu’à nos propres ressources car nous souhaitons que ce soit un engagement ferme des fils du pays et du territoire au profit des populations du territoire dans la quête de la paix. Nous avons un montant autour de 15 millions FCFA »a –t-il donné comme précision.

Pour rappel, Tiémoko Maïga dira que c’est une mission entamée à la suite des évènements du 11 avril 2019 dont un jeune chauffeur ressortissant de la ville de Goundam a été abattu sur la route entre Tombouctou et Goundam. Un incident, qui a créé une exaspération chez la population, conduisant à la destruction des boutiques et autres biens de la population blanche de cette ville. « Cela était les prémices d’une situation qu’il fallait arrêter. Donc, nous avions dit non, cela ne peut pas continuer et ça ne doit plus se passer à Goundam ! C’est pourquoi nous nous sommes retrouvés en assemblée générale le 20 avril dernier pour décider du départ de la mission. Aujourd’hui, la mission est fin prête et en début de semaine, elle va se rendre à Goundam » a conclu M. Maïga.

Quant au Pdt d’Ir Ganda, il soutient que cette mission part pour prôner la paix et la cohésion sociale dans le cercle de Goundam. Et Ousmane Issoufi Maïga de lever toute équivoque sue le fait, qu’il n’y a aucune idée derrière que la recherche de la paix, la cohésion sociale, l’entente et la coexistence pacifique.

Par Mariam SISSOKO

Source: Le Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité dans la région du Sahel : L’appel du HCR à l’ONU

Fahad Ag Almamoud, Porte-parole de la Plateforme: « l’insécurité au centre est la conséquence de la présence des terroristes au nord »

ALMOUSTRAT : fin de la campagne de vaccination couplée à la semaine d’intensification de nutrition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct