Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, les auteurs de la manif contre les emblèmes du Mali à Kidal reviennent à la charge pour insister sur leurs hostilités à toute tentative du genre.

 

Ils déclarent dans la même vidéo que jamais ils n’accepteraient que soit dressées à Kidal les couleurs du Mali et que tout individu qui s’aventurerait à un tel exercice sera expulsée de Kidal.

La polémique s’est enflée autour de cette affaire de «profanation » des symboles au point de faire sortir Alghabass Ag N’talla de son silence. Dans un message audio circulant sur les réseaux sociaux, il affirme ne rien avoir à cacher et assume être présent au moment de la montée des couleurs. Cependant, pour ce qui est de la casse des emblèmes du MNLA, il n’est ni de près ni de loin associé à cela. En ce sens qu’il reste indifférent à ce qu’un monument soit érigé ou cassé. «Si le MNLA rempli Kidal de monument ou que soit cassés tous les monuments, ça m’est égal, je ne suis pas dans des considérations de ce genre».

Source : Le Hoggar