Malijet.co

Fahad Ag ALMAHMOUD, Secrétaire générale du GATIA, membre de la Plateforme « Il faut une vraie administration à Kidal et non le symbolisme auquel nous avons toujours assisté »

Cette 4e session de Haut niveau du CSA visait à relancer les réunions mensuelles de l’instance interrompue depuis le mois de septembre. Mais aussi, des recommandations ont été faites pour qu’ensemble des moyens soient mobilisés pour que l’Etat du Mali retourne à Kidal dans de meilleures conditions.
Pour le retour de l’armée reconstituée au nord, je pense que c’est des questions techniques qui doivent être gérées entre l’état-major général des armées et les partenaires. Ils doivent tous travailler pour que le retour de l’État et de l’armée ne soit pas fait de façon symbolique seulement. Il faut qu’il y ait un vrai retour, une vraie sécurité, qu’il y ait une vraie administration de la localité et non le symbolisme auquel nous avons toujours assisté jusque-là.
Toutes les parties sont d’accord sur ce point depuis très longtemps de par leur engagement. Il s’agit maintenant de le concrétiser. Une date n’a pas été avancée pour le moment pour la tenue de la prochaine réunion du CSA.
Mais, il appartient au président du CSA de convoquer la réunion et le lieu et la sécurisation de cette rencontre relève de la responsabilité du Gouvernement.

SourceInfo Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Au moins 170 assaillants abattus au Mali et au Niger

Pour ses actions en faveur du retour de la paix: Le Chef général de la tribu Kel Antessar élevé au rang de «Commandeur de la Commémorative de la Paix»

Déjà soumis à une grave crise sécuritaire: Le cercle d’Ansongo est également confronté à une crise humanitaire

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct