Malijet.co

Force de défense et de sécurité : Gao réclame sa part réelle dans les recrutements

L’Association des ressortissants de la Commune urbaine de Gao a organisé, le samedi 15 juin 2019, une conférence de presse pour apporter son soutien à la jeunesse et à la société civile de Gao qui dénoncent le quota réservé à Gao dans le recrutement dans la protection civile.

 

La conférence de presse était animée par Dr. Hamidou Issoufi, président de l’Association des ressortissants de la Commune urbaine de Gao. Selon lui, les régions du Nord et singulièrement celle de Gao a été fortement marginalisées dans les recrutements directs de forces de défense et de sécurité.

A ses dires, sur les 28 candidats retenus pour la protection civile au titre de l’année 2018, dans le quota de Gao, trois seulement sont résidents de Gao. A en croire Dr. Hamidou Issoufi, ledit recrutement n’a fait l’objet d’aucun communiqué, ni de concertation en violation de l’engagement du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le mercredi 13 novembre 2018 à Gao.

Toujours de l’avis de Dr. Hamidou Issoufi, l’Association des ressortissants de la Commune urbaine de Gao exige la restitution du quota réel de Gao, exige la suspension, sans délai, du recrutement en cours de la police et de la garde nationale en attendant que la situation soit totalement élucidée à tous les niveaux, demande la mise en place d’un système équitable, transparent et consensuel de recrutement dans le corps en uniforme de l’Etat, appelle les populations au calme et à la retenue et éviter l’amalgame au niveau des patronymes (noms de famille).

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Actes d’outrage contre les symboles de l’Etat à Kidal : CONDAMNATIONS TOUS AZIMUTS

Paix et Réconciliation à Taoudenit : Les communautés ‘’Oulad Ich’’ et ‘’Tormoz’’ font la paix

Ansongo : Vaste opération de Barkhane

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct