Au terme de trois jours de travaux (16, 17 et 18 janvier) du forum sur la réconciliation dans la région de Mopti, le Haut conseil islamique s’est engagé à jouer pleinement sa partition dans la recherche de solutions de sortie de crise. Notamment en appui aux efforts du gouvernement et de ceux des autres acteurs intervenant dans la recherche de la paix.

Source : l’Indépendant