Malijet.co

Goundam : Colère des populations face à l’insécurité

Plusieurs boutiques de la ville ont fait l’objet de casse et de pillage malgré la vigilance des propriétaires. En effet, la femme d’un notable de la ville a été braquée par trois individus armés alors qu’elle prenait ses ablutions dans sa cour. Les braqueurs lui ont réclamé les clés du véhicule 4×4 de son mari absent au moment des faits. Face au refus de la dame, ils ont tiré un coup de feu pour tenir les voisins à distance avant de détaler en apportant le portable de la brave dame. Au cours de la même semaine, un jeune chauffeur de camion benne d’une vingtaine d’années, a été braqué à deux carrés de sa famille. Deux adolescents armés lui ont retiré sa moto neuve  et son portable en plein centre de Goudam

La route nationale Goundam-Tombouctou est aussi devenue un farwest. Sur cet axe, les véhicules de transport sont régulièrement braqués, les passagers sont mis à plat ventre pour être fouillés et dépouillés de leurs biens. C’est dans ce climat qu’un véhicule de transport en commun reliant Mopti et Tombouctou en passant par Goundam a essuyé, le mercredi dernier  des tirs. Le chauffeur a été atteint à la tête et est décédé sur le coup. Après l’enterrement du chauffeur, des jeunes en colère ont spontanément marché sur la préfecture pour crier leur ras-le-bol avant d’aller s’en prendre à des boutiques et magasins en y mettant le feu. Ils se sont attaqués aussi aux familles qu’ils suspectent d’être de mèche avec les bandits armés qui sèment la terreur sur les routes…

Source: L’ Aube

Vous allez aimer lire ces articles

Paix et cohésion à Mopti : L’Etat s’adosse secrètement sur des leaders

L’armée malienne tue plus de 20 terroristes à Ménaka

Psychose au centre du Mali: Un oiseau de malheur s’est –il abattu sur la région de Mopti ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct