Malijet.co

IBRAHIM Ould Sidatti, président de la CMA

Ibrahim Ould Sidati et Alghabass Ag Intalla, les deux représentants de la CMA, one été reçus par IBK. Ils ont discuté de plusieurs sujets. L’accord pour la  paix, le dialogue national inclusif, etc. Les choses n’ont pas évolué.

En effet, la CMA demande un geste fort de Bamako. Ils ont une fois de plus, laissé place à leurs revendications, laissant IBK sans marge de manœuvre. Ils demandent un principal interlocuteur au sein du gouvernement pour faire efficacement avancer les choses.
B.D.

Source: Canard déchaîné

Vous allez aimer lire ces articles

Quatre ans après les accords d’Alger, Kidal demeure sous le contrôle des ex-rebelles

AFRIQUE-TERRORISMES : Bouleversantes Révélations

Sahel : la situation est “hors de contrôle”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct