Des individus armés soupçonnés d’être issus des groupes radicaux, notamment l’Etat Islamique dans le Grand Sahara ont fait irruption dans un campement Idaksahak, à Tiderghen, localité située à environ 70 km au sud de Kidal. Ils ont lâchement exécuté 3 membres de cette communauté.

Il faut préciser que ces assaillants étaient sur des motos. Après leur forfait, ils ont disparu dans la nature. La zone où ces civils ont été tués est fréquentée aussi bien par les éléments de l’Etat Islamique au Grand Sahara que le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans.

Source: L’ Aube