Le Mali compte six (6) bassins pétroliers qui couvrent plus de 80% du territoire. Cinq régions sur huit sont censées contenir des hydrocarbures : (8ème, 7ème , 6ème , 2ème et 1ère régions):

Le Mali compte six (6) bassins pétroliers qui couvrent plus de 80% du territoire. Cinq régions sur huit sont censées contenir des hydrocarbures : (8ème, 7ème , 6ème , 2ème et 1ère régions):
– Taoudéni
– Lullumaden
– Tamesna
– Fossé de Gao
– Fossé de Nara
– Triangle: Diéma-Bafoulabé-Yelimané.
En plus des hydrocarbures, nous avons:
1-Pierres et métaux précieux:
☆ Or: 1ère, 2ème, 3ème, 6ème, 8ème régions
☆ Diamant: 1ère et 3ème régions
☆ Uranium: 1ère et 8ème régions
☆ Terres rares en 8ème région (Qui contiennent 17 métaux spéciaux utilisés dans les nouvelles technologies. La chine détient 97% des exportations mondiales de terres rares d’où l’intérêt stratégique de ces métaux).
2-Métaux lourds:
☆ Fer
☆ Bauxite
☆ Manganèse
3-Matériaux de construction:
☆ Gisement du Nord:
• GOUNDAM (calcaire):
– Gisement de Bad-El Héri=9,37 millions de tonnes.
– Gisement de Macorè = 8,24 million de tonnes
• HOMBORI (calcaire):
– Gisement de Dimamou= plus 40 millions de tonnes.
☆ Gypse = 35 millions de tonnes à Tessalit.
☆ Gisements de l’ouest:
– Gisement de Gangotéri : 8 millions de tonnes
– Gisement Astro : 30 millions de tonnes.
– Gisement de Sélekegny: 10.6 Millions de tonnes de marbre (blanc, jaune, noir).
– Gisement au sud de Sélekegny : Madibaya et Gangantan.
☆ Gisement à l’Est et au Sud-Est de Nioro du sahel (Siracoro, Trougoumbé, Néma).
Cette présentation des potentialités du sous-sol malien n’est qu’approximative quand on sait qu’à la date de septembre 2007, le Mali Compte 133 feuilles topographique au 1/200000 sur lesquelles seules 25 (18.8%) ont fait l’objet d’une cartographie géologique.
C’est dire que le sous-sol malien est à peine connu.
Cette guerre économique imposée et financée par les puissances d’argent ne visent que les ressources minières dont regorgent le sous-sol malien.
Sambou Sissoko
Source: Maliactu.info

Vous allez aimer lire ces articles

Mine : bientôt de l’or à Faléa ?

Accord d’Alger : Et si la transition s’attelait à sa relecture

Malgré l’entrée des ex rebelles dans le gouvernement: Kidal toujours inaccessible !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct