Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, en mission hors du Mali, s’est, dès le 02 décembre 2019, entretenu avec M. Mahamat Saleh ANNADIF, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Chef de la MINUSMA, pour examiner les mesures que dictent lesdits propos.

En outre, le Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères et de Coopération internationale reçu en audience autour de la même question, successivement M. Mahamat Saleh ANNADIF, puis Mme BARANGA Gassarabwe, Représentante Spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies.

A l’issue de ces rencontres, les deux parties ont reconnu le caractère inacceptable des propos tenus par le Chef de Bureau de la MINUSMA à Kidal.

Aussi, la MINUSMA s’est-elle engagée à prendre les mesures immédiates proportionnelles la gravité des faits et veiller à éviter la répétition d’une telle situation à l’avenir.

Le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale salue l’engagement des femmes et des hommes de la MINUSMA pour la restauration de l’intégrité du territoire et de l’unité nationale du Mali.

Koulouba, le 06 décembre 2019

Bureau de l’Information et de la presse