LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL : UNE OPERATION CONJOINTE DE L’ULRI1 MALIENNE DE GOSSI ACCOMPAGNÉE DES MARSOUINS PARACHUTISTES DU GTD BRUNO

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans la région du Gourma, l’Unité Légère de Reconnaissance et d’Intervention N°1 (ULRI 1) malienne de Gossi a mené une opération conjointe, accompagnée des marsouins parachutistes du Groupement Tactique Désert (GTD) Bruno. Ainsi, ensemble, Maliens et Français tiennent le terrain dans le Gourma. C’était du 1er au 8 septembre 2020.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’Opération Barkhane a été lancée, le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la Bande Sahélo-Saharienne (BSS): Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Elle regroupe environ 5 100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Selon les informations de l’État-major des Armées, le Général Pascal Facon s’apprêtait à céder la direction des opérations au Général Marc Conruyt, la force Barkhane a repris le rythme soutenu qui était le sien, après avoir terminé la relève des unités qui étaient à l’œuvre depuis février. Dès la mi-juillet, ayant succédé au Groupement Tactique Désert (GTD) « Centurion », le GTD Bercheny, armé notamment par le 1er Régiment de Hussards Parachutistes (RHP), a commencé ses patrouilles et ses reconnaissances dans le secteur de Ménaka et de Labbezanga.

C’est dans ce cadre que du 1er au 8 septembre dernier, l’Unité Légère de Reconnaissance et d’Intervention N°1 (ULRI 1) malienne de Gossi, accompagnée des marsouins parachutistes du Groupement (…)

Aïcha CISSÉ

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Au Mali, la France entend maintenir son contrôle politique pour défendre ses intérêts

Côte d’Ivoire: la désobéissance civile “délégitimée” par la tenue du scrutin ?

Côte d’Ivoire-Présidentielle 2020: Alassane Ouattara appelle à arrêter le mot d’ordre de désobéissance civile

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct