Malijet.co

Mali et Burkina Faso : que veulent vraiment les terroristes ?

Le Mali et le Burkina Faso font l’objet de récurrentes attaques terroristes sur leur territoire entraînant la mort de nombreuses personnes. Ces incursions armées, menées par différents groupes djihadistes sèment la terreur et créent un climat de psychose dans ces deux pays de l’Afrique de l’Ouest. Il semble que des groupes terroristes se sont coalisés pour en faire voir de toutes les couleurs à Bamako et Ouagadougou.

Selon des sources concordantes, les nébuleuses terroristes telles que Ansar Dine, Front du Macina, al-Mourabitoune, AQMI, Ansarul Islam, État islamique dans le Grand Sahara ont formé une coalition pour déstabiliser les pays du sahel. Il ya quelques semaines, l’armée burkinabè a subi une lourde attaque au niveau du camp militaire de Koutougou (Nord du pays) entraînant un bilan très macabre pour les forces de défense et de sécurité du Burkina.
Ils s’échangent parfois des combattantsCette attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans mais selon une source sécuritaire burkinabè, l’incursion armée fut menée par l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS). ” Il y a une porosité entre les groupes. Ils s’échangent parfois des combattants, travaillent ensemble ou se partagent les tâches” dira la source burkinabè. Il ressort aussi que l’attaque djihadiste qui s’est produit au niveau de Boulkessi au Mali est l’oeuvre du mouvement terroriste Ansarul Islam qui a ses bases au Burkina faso. ” Boulkessi est à la frontière du Burkina Faso. On peut parfaitement imaginer qu’Ansarul Islam fait le travail de renseignement et que les combattants viennent ensuite de groupes plus habitués et formés aux opérations complexes” explique toujours la source sécuritaire.

Le sahel va t-il tombé ?

L’objectif de ces terroristes semble être bien clair. Ils veulent isoler certaines zones du Mali et du Burkina Faso afin d’y implanter une sorte de Quartier Général. L’interlocuteur burkinabè est formel, les groupes terroristes du sahel collaborent ensemble pour atteindre un objectif commun, comme il le notifie en ces termes: ” Les terroristes veulent faire de la région Sahel du Burkina leur nouveau bastion, poursuit l’analyste. Pour l’heure, ils sanctuarisent la zone ensemble, et régleront leurs différends plus tard” 

Sourcelanouvelletribune

Vous allez aimer lire ces articles

Que réserve congrès d’Agabass Hcua

La CMA sur pied de guerre

Gao: Les promesses du gouvernement se concrétisent

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct