Mali: le camp français de Barkhane à Gao visé par des tirs «indirects» de mortier

Au Mali, le camp français de Barkhane à Gao, dans le Nord, a été ciblé par des tirs de mortier samedi 22 janvier, dans l’après-midi. Une source militaire a pointé des présumés jihadistes mais a également qualifié ces tirs «d’indirects». Aucun bilan n’a été communiqué pour l’instant, selon notre correspondant à Bamako, Serge Daniel.

 

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

RENOUVELLEMENT DU MANDAT DE LA MINUSMA: Des Maliens s’opposent

Convoi Barkhane bloqué: enquête peu concluante, des tirs mortels “probablement” français, selon le Niger

Coopération: «Le G5 Sahel est mort», selon Mohamed Bazoum

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct