Mali : Mort d’un soldat français engagé dans l’opération Barkhane

Paris, le 23 janvier 2022 | La ministre des Armées a appris avec tristesse et émotion la mort au combat du brigadier Alexandre Martin, du 54ème régiment d’artillerie.

Le samedi 22 janvier, le camp français de Gao a été la cible de tirs d’une dizaine d’obus de mortier. Plusieurs soldats français ont été touchés par ces tirs, dont le brigadier Alexandre Martin. Malgré une prise en charge immédiate, il a succombé à ses blessures alors qu’il était opéré d’urgence à l’antenne médicale du camp.

Le pronostic vital des autres blessés n’est pas engagé.

La ministre des Armées présente ses condoléances à la famille et aux proches du brigadier Martin. L’ensemble du ministère des Armées est à leurs côtés, ainsi qu’aux côtés du 54ème régiment d’artillerie. Elle s’associe à ses compagnons d’armes et à l’ensemble de la communauté militaire. Elle adresse également ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

La France reste déterminée à combattre le terrorisme qui sévit au Sahel et s’en prend aux populations civiles. La ministre des Armées salue l’engagement de tous les militaires déployés sur le terrain pour combattre les groupes armés terroristes.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA MINISTRE DES ARMÉES (FRANCE)

Vous allez aimer lire ces articles

RENOUVELLEMENT DU MANDAT DE LA MINUSMA: Des Maliens s’opposent

FORCE CONJOINTE DE LA CEDEAO: Le Mali est-il prêt à vivre en vase clos ?

PRÊCHES ET GESTION DES MOSQUÉES AU MALI: Bientôt un forum des acteurs de la question

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct