Malijet.co

Manifestations à Tombouctou : Le gouvernement signe un protocole d’entente avec les jeunes manifestants

Tombouctou, 11 septembre (AMAP) La délégation gouvernementale de trois ministresarrivée, mercredi matin, à Tombouctou, a signé un protocole d’entente avec les jeunes manifestants dans lequel le gouvernement s’engage à reprendre les travaux de la route Goma coura-Tombouctou au plus tard le 25 novembre 2019, a appris l’AMAP.

Dans ce document, dont l’AMAP a pu se procurer une copie, établi entre les membres du gouvernement, avec à leur tête, le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions,Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, et le « Collectif Tombouctou réclame ses droits », le gouvernement « s’engage à inscrire dans la Déclaration de politique générale du Premier ministre une proposition du plan de sécurisation de la Région ».

Le Collectif, pour sa part, « s’engage à lever, immédiatement, toutes les restrictions sur les routes dans la ville, après signature du présent protocole ». Il s’engage, aussi, à participer à la sensibilisation et à l’information sur le plan sécuritaire avant et après les travaux de la construction de la route Goma coura-Tombouctou.

Après ces engagements, le Collectifa remis des doléances au gouvernement, notamment le bitumage de la route Kabara longue de 3km, l’augmentation de  la subvention du ticket des petits bateaux, la subvention du tarif du vol commercial Bamako-Tombouctou-Bamako, la mise à disposition d’un second bac de traversée du fleuve, le relèvement du plateau technique de l’hôpital, l’établissement de la programmation pour la construction de la route Tombouctou-Taoudenit, et la réhabilitation de la route Kabara-Koriome.

Le document a été paraphé par le ministre Yaya Sangare, et ses collègues en charge des Infrastructures et de l’Équipement, Traoré Seynabou Diop et du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun Dicko.

Le président Ibrahim Adiawiakoye et le porte-parole Oumar Baraka, ont signé pour le compte du « Collectif Tombouctou réclame ses droits ».

La délégation gouvernementale est arrivée a Tombouctou avec pour objectif de faire comprendre aux manifestants que toutes les localités du Mali bénéficient d’une égale considération de la part du gouvernement.

MS/MD (AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : 24 soldats maliens et 17 djihadistes tués dans des combats

Gao : le ministre de la Défense et des Anciens combattants a encouragé les Famas dans la lutte contre le terrorisme

Tabankort : 24 soldats Maliens ont trouvé la mort aujourd’hui

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct