MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD POUR LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION : LES PARTIES PRENANTES REFLECHISSENT SUR UNE NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE

Les parties signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation (APR) veulent accélérer le processus de mise en œuvre. En ce sens, deux (02) groupes signataires sont en échange pour élaborer une nouvelle Feuille de route et un chronogramme des actions prioritaires pour le processus de paix depuis le mardi 24 novembre dernier.

Définir une nouvelle Feuille de route, tel est l’objectif des journées de planification sur l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali en cours dans la capitale Bamako.

L’atelier de quatre (04) jours, organisé par les autorités de la Transition a démarré  ce mardi 24 novembre 2020 à Bamako. La rencontre regroupe les signataires de l’accord dont la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme.

« Les conclusions de ces journées doivent être consensuelles », ont déclaré des représentants des groupes armés. La plateforme a profité de cette occasion pour appeler toutes les parties à œuvrer pour faciliter l’application intégrale de l’Accord pour la paix.

Selon Fahad Ag Almahmoud, président de la Plateforme, les responsables des groupes armés sont aussi comptables des actions gouvernementales. «J’espère que tout le monde est de bonne volonté, parce qu’il y a quand-même une nouvelle donne où tous les mouvements sont engagés dans le gouvernement», a souligné Fahad. Ces derniers sont désormais «comptables de l’action gouvernementale», ajoute-t-il.

De son côté, la (…)

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Trois soldats maliens tués par un engin explosif

ASSASSINAT CIBLÉ À MÉNAKA ET TALATAYE : LA COMMUNAUTÉ IDAKSAHAK DE LA CMA PLEURE L’ENLÈVEMENT ET L’ASSASSINAT DE 04 DE SES ÉLÉMENTS

Koro: Des FAMa en mission victimes d’un EEI

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct