Malijet.co

OPÉRATION BARKHANE: Des renforts pour l’opération.

À l’occasion du Sommet de Pau, les dirigeants du G5 Sahel ont réaffirmé l’importance et la nécessité de l’opération Barkhane pour la stabilité du Sahel. En conséquence, à la demande du président de la République, les Armées vont accentuer leur effort dans la lutte contre les groupes armés terroristes, effort qui se concentrera dans la région dite « des trois frontières ».

À l’occasion du Sommet de Pau, les dirigeants du G5 Sahel ont réaffirmé l’importance et la nécessité de l’opération Barkhane pour la stabilité du Sahel. En conséquence, à la demande du président de la République, les Armées vont accentuer leur effort dans la lutte contre les groupes armés terroristes, effort qui se concentrera dans la région dite « des trois frontières ».

En complément des renforts annoncés à l’occasion du sommet de Pau, constitués actuellement de 220 militaires du 2e REP en provenance des FFCI, ce sont près de 400 militaires qui seront déployés progressivement dans les prochaines semaines. Ils viendront pour l’essentiel renforcer deux groupements tactiques désert et les groupements « logistique », et ‘transmission ». Des véhicules supplémentaires vont également être déployés : une trentaine de blindés légers, une trentaine de blindés lourds et une vingtaine de véhicules logistiques

Ainsi, la France déploiera bientôt plus de 5100 militaires au sein de l’opération Barkhane.

Ce renfort constitue un effort important pour les Armées françaises. Il est nécessaire pour accentuer la pression sur les groupes armés terroristes qui agissent dans le Liptako-Gourma, en particulier l’EIGS, à travers des opérations menées conjointement avec les forces des pays du G5 Sahel. Il s’agit de mettre ces groupes à portée de nos partenaires, de lutter contre leur emprise sur la population sahélienne, mais aussi de contribuer à la progression des forces locales à travers un véritable partenariat de combat.

La nature et les missions de ces effectifs complémentaires sont amenées à évoluer au cours du prochain semestre, afin de préparer notamment l’accueil des partenaires européens engagés dans la TF Takuba, mais également pour participer à la construction de la « Coalition pour le Sahel », annoncée lors du Sommet de Pau.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Contact presse :

[email protected]

EchosMédias

Vous allez aimer lire ces articles

2e congrès ordinaire du MSA : Le Mouvement réaffirme son ancrage dans un Mali uni et en paix

Gao : le couvre-feu divise la population

Koro : destruction du bureau du sous-préfet par un engin explosif

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct