Malijet.co

Recherché pour son implication dans le meurtre des deux journalistes de RFI, en 2013, à Kidal: Seydan Ag Hita convoite la place du N°2 du GSIM

Ça ne fait l’ombre d’aucun doute. Le N°2 du  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans  » (GSIM), Djamel Okacha alias Yahya Abou Al-Hammam, a bien été tué par les forces françaises, lors d’un raid survenu le 21 février dernier, dans la région de Tombouctou. La confirmation de cette information a été faite par un ex-déserteur de l’armée malienne, devenu cadre dans les mouvements terroristes, à savoir Seydan Ag Hita, selon le réseau social Whatsapp.

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

GOUDAM : démarrage d’une patrouille conjointe dans le cercle

L’Opération Barkhane dans la tourmente La Cour des comptes de France décèle des anomalies dans les locations d’avions

Visite historique du Premier ministre à Douéya : Pari tenu

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct