Malijet.co

Tension à Gao : les groupes armés bandent leurs muscles

La ville de Gao dans le Nord du Mali a été à nouveau vendredi 6 juillet le théâtre d’une vive tension entre les hommes du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) et ceux de la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance 2 «Cmfpr2». Un mouvement armé affilié à la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma). Chacune des parties avait pris le contrôle d’un bâtiment public de la ville pour se faire entendre tout en exhibant des armes lourdes de part et d’autre.

Tout est parti d’une revendication récurrente de la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance 2, un mouvement armé affilié à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), à l’endroit du commandement du Moc de Gao.

D’après nos recoupements, depuis la mise en place du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) à Gao, les éléments du Cmfpr 2 se plaignaient de leur faible quota. Ainsi, pour se faire entendre, ils ont délogé le vendredi 6 juillet les quelques éléments du Moc présents à l’intérieur de la ville, avant de prendre position devant l’Assemblée régionale de la  ville.

Très agacé par cet acte, le commandement du Moc a aussitôt décidé d’envoyer une de ses troupes pour prendre le contrôle de l’imposant bâtiment du conseil de cercle qui se trouve non loin de la position occupée par le camp rival.

Ainsi, un face-à-face des hommes était observé jusqu’au crépuscule sans aucun coup de feu ne soit tiré, semant toute de même la panique générale dans la ville.

Pour un dénouement heureux de la situation, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéna Coulibaly, a fait appel aux commandements des deux côtés pour consultation à Bamako le samedi 7 juillet 2018.

Ousmane DIAKITE

 

Source: Soleil Hebdo

Vous allez aimer lire ces articles

Elevage dans la zone de Nara : LE CHEPTEL FAIT LES FRAIS DE LA PÉNURIE D’EAU

Postes de contrôle du carrefour de Djenné et Barbé : Un dispositif sécuritaire non sécurisant

Insécurité : Les ressortissants de Mopti dénoncent l’inaction de l’Etat

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct