Malijet.co

Tombouctou :Des bandits armés assassinent un Sapeur-pompier

Selon une source officielle proche du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le lundi 26 août dernier, une ambulance de la Direction régionale de la Protection civile, destinée au Centre de Secours Fluvial de Niafounké, a été enlevée dans la ville de Tombouctou, tard dans la nuit, par des assaillants qui ont assassiné un Sapeur-pompier avant de disparaître dans la nature.

Selon une source bien informée, des bandits armés ont enlevé une ambulance de la Direction régionale de la protection civile de Tombouctou, destinée au Centre de Secours Fluvial de Niafounké. Selon la même source confirmée par un communiqué du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile du mardi dernier, un des deux Sapeur pompiers à bord de la voiture a été tué par les assaillants qui ont pris la direction de Ber avec le véhicule. «Parmi les deux sapeurs-pompiers à bord, au moment de l’enlèvement, un a pu heureusement s’échapper tandis que le second a été retrouvé mort », nous a confié une source locale contacté au téléphone.
Selon le communiqué du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, dès après le crime, un renfort a été dépêché sur les lieux par les FAMA. Des poursuites auraient même été engagées contre les ravisseurs et les mesures sécuritaires ont été de la ville renforcées à travers toute la ville. Au moment où nous mettions sous presse, deux suspects avaient été interpellés par les services de sécurité déployés sur le terrain.


Comme à l’accoutumée, le gouvernement par la voix du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile a présenté ses condoléances à la famille de la victime et a promis que les coupables seront retrouvés et traduits devant les juridictions compétentes pour répondre de leur acte terroriste. Nous y reviendrons !

Amaye Maki

Source: Le Point du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité à Tombouctou : les humanitaires encore visés par des braqueurs.

Confidences révoltantes d’une mineure de 15 ans : « J’ai été copieusement droguée par mon mari avant de me faire dépuceler »

Escroquerie foncière dans la commune rurale du Mandé : Le Maire Nouhoun Kelepili au centre du scandale

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct