Malijet.co

Tombouctou : INAUGURATION DE LA MAISON DES JEUNES ET REMISE DE KITS

Le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta, a effectué un bref séjour dans la cité des 333 saints jeudi 5 juillet 2018. Il était accompagné du directeur Pays du PNUD, de la représentante du bureau OCHA, du président du conseil national des jeunes (CNJ) et de plusieurs personnalités onusiennes. Le ministre était venu inaugurer la Maison des jeunes de Tombouctou réhabilitée et remettre des kits aux jeunes formés.

Pour plus de 220 millions Fcfa, la Maison des jeunes de Tombouctou a fait peau neuve. Bâtie sur 3000 mètres carrés, elle offre aujourd’hui une gamme variée de commodités à savoir une salle de formation, de conférence et un atelier de 70 places équipé, une aire de spectacles avec gradins et deux coulisses, des dortoirs de 8 chambres avec au total 16 lits équipés. Il faut ajouter également une bibliothèque avec un espace de lecture polyvalent, une salle multimédia équipée de 16 ordinateurs et imprimantes avec une connexion internet haut débit. Ce joyau possède également un bureau et un magasin pour le gestionnaire du centre, un parking, une case pour les agents de sécurité, un mur de clôture sécurisant le bâtiment, deux blocs sanitaires et un hangar. Il est aussi prévu d’équiper ce centre d’une salle radio pour faciliter la diffusion des messages clés sur la paix en vue de ressouder les communautés de base entre elles.
A la cérémonie, le président du CNJ, Souleymane Satigui Sidibé, a rappelé que la réhabilitation et l’équipement de la maison des jeunes de Tombouctou est une initiative du programme conjoint Jeunesse et résilience financé par la Norvège, le Japon, le FNUAP et le PNUD sous l’égide du gouvernement. Il a ensuite énuméré certains résultats obtenus par le programme à savoir l’engagement de 990 jeunes dans les activités HIMO liées à la réhabilitation des infrastructures de base et à l’assainissement, l’engagement de ces derniers dans des travaux d’intérêt communautaire. La formation de 240 pairs éducateurs pour sensibiliser 42.100 jeunes, de 60 jeunes de huit des régions du Mali en coupe et couture, en mécanique auto et électricité bâtiment et leur réinsertion sont entre autres des résultats obtenus, a précisé Souleymane Satigui Sidibé.
La représentante des bénéficiaires, Fatouma Ousmane, a remercié le gouvernement, le PNUD, la FAO, le FNUAP, le BIT pour les différentes formations en teinture, en saponification et en transformation, dont elles ont fait l’objet et aussi pour l’obtention des kits qui sont d’une importante capitale dans le cadre de leur insertion dans la vie productive. Le directeur Pays du PNUD, Aboubacar Koulibaly, a révélé que la construction et l’équipement de la maison des jeunes de Tombouctou s’inscrivent dans le cadre du programme conjoint jeunesse et résilience qui a été mis en œuvre en 2013 par le système des Nations unies à travers le PNUD, le BIT, la FAO et le FNUAP. Le choix porté sur cet espace qui jadis était un espace de rencontres, d’échanges et de récréation rempli de symboles est une réponse à l’analyse des besoins exprimés par les communautés à la base et des jeunes en particulier victimes de la double crise sécuritaire et politique de janvier 2012.
«Bien encadrée, cette jeunesse peut devenir le fer de lance du processus de rétablissement de la paix et de la promotion du développement durable », a ajouté le directeur. Il a fait remarquer que l’action des Nations unies s’inscrit dans une dynamique de création d’opportunités pour les jeunes et surtout d’emplois, afin de faciliter leur insertion sociale, leur ouvrir des horizons et les dissuader de s’engager dans les activités illégales. Il a souhaité que la maison des jeunes de Tombouctou, si elle est gérée à bon escient, puisse être une belle opportunité pouvant offrir un cadre d’échanges, d’apprentissage dans une perspective de consolidation de la paix et de la cohésion sociale.
Le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires, étrangères ou maliennes tombées sur le terrain pour la cause de la paix au Mali. S’agissant de la maison des jeunes de Tombouctou et de la remise des kits aux jeunes formés, le ministre fera comprendre que cette action prouve et illustre l’excellence de la coopération entre le Mali et le PNUD. Selon lui, cette infrastructure permettra aux jeunes martyrisés et éprouvés par le conflit de disposer d’un espace convivial de rencontres, de détente, de loisirs, de formation et d’hébergement aux normes requises.
Amadou Koïta a démontré que la réhabilitation et la construction de ce joyau a déjà fait des retombées économiques localement au profit de la population, car les matériaux de construction ont été payés sur place et la main d’œuvre aussi était locale. Il a fait remarquer que cette action cadre parfaitement avec le programme d’urgences sociales du président de la république qui consiste à atténuer les souffrances des populations par le développement des services sociaux de base.
S’adressant aux jeunes, il a souligné : «le présent édifice est le vôtre. Il vous revient de le chérir, de l’entretenir et d’en faire un joyau sous la supervision et l’encadrement des services de jeunesse». Avant de procéder à la coupure du ruban symbolique, à la visite des locaux et à la remise des kits, le ministre Koïta a invité les populations, particulièrement les jeunes à aller retirer leurs cartes d’électeur et à voter massivement le 29 juillet prochain afin de contribuer à rehausser le taux de participation.

Moulaye SAYAH
AMAP-Tombouctou

 

Source: Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Nord et centre du Mali : 9.000 personnes déplacées en quelques semaines

Sahel- Sécheresse: Aide humanitaire de 191 millions d’euros de l’UE

Attaque du village de Banagakou : La cité des enseignants et l’école fondamentale incendiées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct