Malijet.co

Tombouctou : La  jeunesse en colère

Lundi 3 février dernier, une petite fille a été atteinte par une balle perdue tirée par des hommes armés lors du braquage d’un véhicule du Lycée Mahamane Alassane Haïdara. Le véhicule en question, de marque Hilux, devait amener le Proviseur au lycée, lorsqu’il a été pris d’assaut par un braqueur.

Selon l’AMAP, après avoir fait descendre le Proviseur de force, le malfrat a fait des tirs pour effrayer le chauffeur en vue de lui remettre les clés de la voiture. Des tirs au nombre de trois (3) qui ont malheureusement atteint cette petite innocente qui était au mauvais endroit, au mauvais moment. C’est alors que les jeunes du collectif « Tombouctou réclame ses droits » ont fait un sit-in devant le Gouvernorat, après le regroupement du conseil communal des jeunes de Tombouctou en une journée de ville morte le lendemain de l’action. Dans leurs revendications, les jeunes de Tombouctou avaient exigé le retour du véhicule volé ainsi que la poursuite et la mise aux arrêts de tous les auteurs et complices de ce braquage. À noter que la petite a été transportée à l’hôpital de Mopti aux frais du Gouvernorat, selon l’AMAP.

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Labezzanga, dans la région de Gao : Neuf morts, dont 8 civils dans une embuscade contre les FAMa

Samba Tall de la MINUSMA : « … ce n’est pas seulement Kidal, il y a deux autres bataillons reconstitués qui doivent être redéployés à Gao et à Tombouctou »

Edito : Kidal, symbole de l’intégrité territoriale retrouvée du Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct