Malijet.co

Tombouctou : LE MINISTRE MAÏGA AU CONTACT DE LA TROUPE

Le ministre de la Défense et des anciens Combattants, Abdoulaye Idrissa Maiga, a effectué une visite à Tombouctou, du vendredi 17 au lundi 20 mars 2017.

abdoulaye-idrissa-maiga-ministre-defense-ancien-combattant-visite-troupe-soldat-armee-militaire-camp-fama

Une visite  au cours de laquelle il a constaté de visu les conditions de vie et de travail des hommes en uniforme, tous corps confondus. C’était aussi une occasion d’écouter les préoccupations des uns et des autres  à tous les niveaux de la hiérarchie militaire. Il s’agissait aussi, pour le ministre, d’échanger avec des personnes ressources de la société civile.
Pour cette visite dans la Cité des 333 saints, le ministre Maïga était accompagné d’une délégation composée de plusieurs hauts cadres de son département, dont les généraux de division Didier Dacko, chef d’Etat-major général des Armées, et Gabriel Podiougou, inspecteur général des Armées.
Il y avait aussi le général de division Mohamed Abdrahamane  Ould Meydou ainsi que les députés Dedeou Traoré, élu à Niafunké, Boubacar Maiga, élu à Gourma-Rharous et Oumar Traoré, élu à Goundam.
Dès le vendredi, le ministre Maïga a eu un échange avec le commandant de zone,  le colonel André Koné sur la situation  sécuritaire.
Le chef militaire a brossé la situation et rappelé les actions menées par ses hommes pour sécuriser cette zone militaire qui est l’une des plus vastes de notre pays. Il a aussi évoqué les besoins en terme de logistique et de formation continue  des hommes pour améliorer leur rendement et leur performance sur le terrain.
Samedi, le ministre de la Défense et des anciens Combattants a rendu visite aux hommes qui tiennent les check-points qui avaient été occupés par les mouvements armés pour protester contre le choix des hommes pour diriger les autorités intérimaires dans les régions de Tombouctou et Taoudénit.
Abdoulaye Idrissa Maiga a ensuite reçu, en son lieu de résidence, des personnes ressources autour de sujets  comme les autorités intérimaires, la paix,  la cohésion sociale, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.
Le ministre de la Défense et des anciens Combattants s’est ensuite rendu au camp fort Cheick Sidi Bekaye. Après les honneurs militaires, il s’est recueilli sur le monument des soldats tombés au combat dans la région pour la défense de la patrie, de 2013 à nos jours.
Il a ensuite visité certains locaux avant de rencontrer la troupe. Au cours de cette rencontre, le député Dedeou Traoré a, au nom de ses collègues députés, encouragé et loué les efforts et les énormes sacrifices de la troupe au quotidien pour sécuriser cette partie du pays qui est difficile à gérer compte tenu de son immensité et de la rudesse de son climat. Pour lui, seule une solution négociée pourrait faire revenir la paix dans notre pays. Dans cette optique, il a exhorté tous les acteurs à s’impliquer dans la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger.
Au cours des échanges, le ministre Maïga a pu jauger le moral de la troupe. Il a ensuite partagé le repas avec les soldats. Dimanche, Abdoulaye Idrissa Maiga a rencontré les chefs d’unité de la Garde et de la Gendarmerie en présence du commandant de la zone miliaire, le colonel André Koné. Rien n’à filtrer de cette rencontre à huis clos.
Au cours de son séjour à Tombouctou, le ministre Maïga a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville réunies chez le grand imam. Après les échanges, des bénédictions ont été faites afin que le pays retrouve la paix.
En marge du programme ministériel, certains membres de la délégation, en l’occurrence  les 3 députés élus dans la région, le gouverneur de Tombouctou, Koïna Ag Ahmadou, et le général Mohamed Abdrahamane  Ould Meydou sont partis à la rencontre des éléments armés du Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA). Les doléances de ce groupe se résument au sentiment d’exclusion du choix des autorités intérimaires.
Il y a en effet lieu de signaler que le CJA, jusque là pacifiste contrairement à d’autres groupes, n’a occupé aucun check-point et n’a en rien été impliqué dans les entraves au trafic sur la route de Goundam.
L’accueil du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Abdoulaye Idrissa Maiga, a été l’une des premières activités officielles du nouveau gouverneur de Tombouctou, Koïna Ag Ahmadou qui a pris fonction il y a moins d’une semaine.

MOULAYE SAYAH
AMAP-TOMBOUCTOU

 

Source: essor

Vous allez aimer lire ces articles

Révision de la constitution : Des Députés vont vite en besogne

Mali: Gao, la situation est toujours tendue

Ministère de l’Agriculture : Nango arrive avec son cabinet de RPM

ORTM en direct Africable en direct