Malijet.co

Tombouctou: les combattants de la plateforme prennent leurs chefs en otages

Trois hauts responsables de la Plateforme régionale de Tombouctou ont été pris en otages par les combattants de ce conglomérat de milices d’autodéfense théoriquement proches du Mali.

combattant rebelle bandit touareg azawad cma mnla gatia plateforme nord mali

Les otages sont:

– Oyahitt Insubdar Cissé, commandant de zone de la milice « Gandakoy »,

– Maouloud Ag Zeda, ASRT;

MahalmoudouTandina dit Asso, porte-parole du « Gandakoy ».

Leurs combattants leur reprochent la cacophonie qui règne autour de la formation de la liste des combattants devant participer aux patrouilles mixtes pour la région de Tombouctou.

Selon Idrissa Maiga, commandant de la base de la CMFPR1 (groupe membre de la Plateforme), les combattants veulent savoir ceux qui sont inscrits sur la liste des patrouilles mixtes et le grade affecté à chacun.

« Nous ne pouvons pas comprendre que la situation soit claire dans les autres régions alors qu’à Tombouctou, nos combattants n’ont aucune information », s’insurge le commandant Idrissa Maiga.

« Nous voulons savoir qui est gradé parmi nous et qui ne l’est pas. Nous ne libérerons les otages que lorsque qu’on nous aura clarifié la situation », confie le Commandant Sekou Traoré de la Plateforme régionale.

Cette prise d’otages au sein de la Plateforme, plus précisément au sein de la CMFPR1, intervient à 24 heures de la mise en place des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudeni. Pour ne rien arranger, la ville de Tombouctou est encerclée par les soldats du CJA qui entendent empêcher l’installation des autorités intérimaires par la force.

Abdoulaye Guindo

 

Source: proces-verbal

Vous allez aimer lire ces articles

Racine Thiam démissionne de son poste de conseiller à la communication de la Présidence de la République du Mali.

Lutte contre le terrorisme au Mali: la France restera, Macron reviendra

MINUSMA : Deux Casques bleus tués dans une embuscade à Aguelhok

ORTM en direct Africable en direct